Mis en avant

Préparation au voyage

J-17 avant le grand départ !

C’est plein d’impatience et la tête pleine d’idée que nous nous préparons au départ pour notre road trip qui nous mènera jusqu’en Norvège! Les derniers jours sont les plus longs ! Nous sommes dans les starting-blocks, prévoyons tous les objets indispensable à avoir, comment nous allons tout ranger pour que ce soit le plus pratique possible! Il faut trier les vêtements indispensables et ceux que nous devront laisser dans l’armoire.. une tâche bien compliquée pour moi.. ^^ Nous regardons notre itinéraire, 38 heures de route, il va nous falloir une bonne playlist ! On se questionne, on s’imagine ce que nous allons découvrir là haut dans le grand nord ! Encore 17 jours et nous seront sur la route ! Aller on prend notre mal en patience et on continue les préparatifs ! A très bientôt !

Retour surprise

Lors de notre dernier article, nous vous avons laissé en Bretagne, aux alentours de la pointe du Van, au milieu de magnifiques paysages, après avoir passé un très bon dernier moment avec mon frère et ma belle-sœur, autour d’un bon repas.

Nous nous sommes séparés et avons pris chacun une destination différente.

Nous avons pris la route vers notre spot pour passer la nuit. Après quelques heures de route, nous y sommes arrivés. Malheureusement, Maps nous avait encore mal indiqué et nous nous sommes retrouvés au milieu d’un chemin très boueux, pleins d’ornières et nous avons bien failli nous coincer ! Heureusement nous avons réussi à sortir les roues d’Alphonse de ce bourbier et avons trouvé un moyen de contourner ce chemin boueux pour arriver à notre destination. Le spot était très sympa, au bord de l’eau. La couleur du ciel était magnifique ce soir-là, et nous avons pu prendre de jolies photos. Le lendemain matin nous avons pris notre temps avant de repartir. Nous avons profité de notre dimanche matin et du beau temps breton pour prendre un peu le soleil avant de prendre la route. Ce matin-là, c’était notre dernier matin en Bretagne.
En effet, nous avons pris la décision de rentrer un peu plus tôt que prévu. Nous avons fait le point sur nos dépenses et nous sommes rendu compte que le niveau de vie norvégien avait vraiment mis à mal notre budget. Nous savions qu’il s’agissait d’un pays assez riche et que le niveau de vie y était élevé mais on ne s’attendait pas à si cher.. Nous avons donc fait le choix de ne pas rester plus longtemps en Bretagne et de ne pas visiter autant que nous l’aurions souhaité. Nous préférons garder un bon souvenir de la Norvège et nous dire que la Bretagne n’est pas si loin, il sera toujours possible de revenir avec Alphonse et de mieux en profiter. Nous ne voulons pas prendre le risque de se mettre en difficulté financière, ce qui entacherait vraiment notre humeur et ne nous ferait finalement pas passer une bonne fin de voyage.

Au contraire, on ne veut garder que de bons souvenirs de notre voyage. Et ceux que nous avons déjà en mémoire sont fabuleux. Nous avons vu plus que nous ne pensions voir de la Norvège alors on se dit que tout ce qu’on n’aura pas fait en France, pourra être visité à nouveau et beaucoup plus facilement. Nous ne sommes pas déçu, je pense que nous prenons la bonne décision.

Nos familles par contre, ne sont pas au courant que nous rentrons plus tôt. Nous gardons le secret afin de leur faire une surprise. Pour l’instant, ils nous pensent toujours en train de visiter le nord de la Bretagne, alors que nous sommes en train de la quitter.

Nous roulons durant une bonne partie de l’après-midi et nous rejoignons notre joli spot, au milieu des bois, dans la fin d’après-midi. Nous profitons du temps pas trop pluvieux pour nous promener un moment avec Eryn. Cette petite forêt est jolie, ça fait du bien de se dégourdir les jambes dans un endroit paisible. Les arbres ont une belle couleur orange feu. Ça sent la mousse et les feuilles mortes. On rejoint Alphonse pour passer l’une de nos dernières soirées en sa compagnie. On est déjà un peu nostalgique. Le manque de place n’est plus si pesant quand on sait qu’on sera bientôt de retour dans notre maison. On profite de nos derniers moments rien que tous les trois. On garde Eryn avec nous une bonne partie de la soirée. On sait que ces petits moments touchent à leurs fins…

La soirée se déroule dans un mélange d’émotions, entre nostalgie et excitation.

Ce matin nous prenons la route, direction Super U. Nous devons faire une lessive. Ca c’est une chose qui est pratique en France, les laveries automatiques de supermarché. Si on avait pu trouver la même chose en Norvège, ça nous aurait simplifié la vie, et ça nous aurait fait faire des économies ! Nous nous garons devant les machines et lavons notre linge. Au bout de 35 minutes, le linge est lavé ! Plus qu’à le faire sécher. Nous le mettons dans le gros sèche-linge et nous lançons un premier séchage de 8 min. Au bout de plusieurs cycles, le linge est sec ! On range tout dans nos caisses, et on prend la route pour l’Auvergne ! Nous allons passer quelques jours chez nos amis qui habitent le Puy de dôme.

Ce sera notre dernière halte avant le retour à la maison ! Après deux petites heures de route nous y sommes !

Nous profitons de ces quelques jours pour faire voir nos photos, partager nos souvenirs de voyages, faire des jeux, et manger de la bonne bouffe bien riche ! Quelle joie de retrouver nos bons fromages ! Le saint-nectaire nous avait manqué !

Nous avons passé un séjour bien sympathique, sous le soleil auvergnat !

Il est jeudi après-midi, nous faisons nos au revoir, et nous prenons la route. Nous rejoignons notre dernier spot à dodo du voyage ! C’est le cœur lourd que nous regagnons nos sièges !

Ce soir nous passerons la soirée et la nuit à La Chaise Dieu. A une trentaine de kilomètres de chez nous. Nous voulons faire la surprise de notre retour demain matin, alors nous ne devons pas être trop loin de chez nous pour ne pas devoir partir aux aurores.

On fait une petite balade le long du plan d’eau. Nous sommes de retour en paysage familier. On est content de regagner notre région et de bientôt rentrer dans notre petite maison douillette, mais le voyage est passé si vite… Ce n’est déjà plus qu’un souvenir !

La dernière soirée auprès d’Alphonse… bientôt il pourra profiter d’un repos bien mérité après tous ces kilomètres ! Mais ce soir encore, nous profitons de sa carrosserie pour nous abriter.

Ce matin nous nous levons à huit heures. Pas trop le temps de traîner, nous devons être à la maison aux alentours de 9h pour la surprise ! Nous nous sommes renseigné sur l’emploi du temps de mes parents et nous nous sommes organisés en conséquence.

Nous plions le lit et nous habillons puis nous prenons rapidement la route. Ce sont les derniers kilomètres avant la maison. Ca nous fait bizarre de retrouver nos paysages habituels…

Ça y est ! Nous atteignons Jouanzecq au 15 186e kilomètre ! Alphonse a parcouru plus de 15000 kilomètres en un peu plus de deux mois ! Un beau parcours qu’il nous a offert sans broncher ! Pas une panne, pas un problème ! Toujours aussi costaud l’Alphonse !

Nous garons le camion à distance de la maison pour ne pas nous trahir avec le bruit du moteur. Ce serait dommage de se faire découvrir à quelques mètres de notre objectif !

Afin d’être sûr que mes parents soient levés et disponibles, nous leur avons dit qu’un ami viendrait nous emprunter une de nos voitures et leur a demandé de l’accueillir et de lui faire passer les clés…

Nous sonnons à l’entrée avant d’ouvrir le portail. Nous attendons ensuite que quelqu’un vienne ouvrir. Et c’est mon père, les clés à la main, pensant tomber sur Antoine, qui ouvre la porte. Il nous regarde d’un air ébahi et dit « Mais qu’est ce que vous faites là ?! »

Réaction escomptée, il est surpris ! Et pas qu’un peu ! Quelques secondes après ça, c’est ma mère qui se présente à la porte. Même réaction, surprise et enjouée !

On s’embrasse et on entre ! On en a des choses à raconter !

Nous partageons un café et parlons un peu du voyage. On leur explique ce que nous avons réellement fait ces derniers jours, pendant qu’ils nous croyaient encore en Bretagne. Ils nous proposent de manger ensemble à midi, ils veulent faire une raclette, comment pourrait-on refuser ?

On passe dire bonjour à ma grand-mère et allumer le chauffage dans notre maison, il fait 10°, espérons que ça chauffe vite, puis nous prenons la route du bar, où travaillent le père et la belle-mère de Sylvain pour leur faire la surprise également !

Quand nous arrivons, nous retrouvons le même air de surprise sur le visage du père de Sylvain ! Décidément, on a réussi notre coup ! On papote, on boit un verre et nous rentrons pour aller profiter d’une bonne raclette !

L’après-midi se déroule dans une bonne ambiance de retrouvailles ! Mon petit frère Bernie a l’air content de nous retrouver ainsi que sa grande copine Eryn. Il trouve même que cette journée à un air de jour de Noël ! C’est quand même un beau compliment ! C’est mieux que s’il avait dit qu’on se croirait à la Toussaint !

Ce soir nous retrouvons notre petite maison confortable ! Nous avons bien fait de mettre le chauffage ce matin, il fait 15° ce soir. Nous on s’en fout, on a pris l’habitude du froid ! On profite d’une bonne douche ! Cuisiner debout ! Du canapé confortable et de passer la nuit dans un grand lit douillet ! Les chats ont l’air heureux de nous retrouver, on pensait qu’ils nous feraient la gueule mais pas du tout ! Ils viennent se faire câliner et ont l’air bien content. On ne sait pas vraiment s’ils sont heureux de nous voir où seulement de pouvoir rentrer à nouveau dans leur maison… On préfère se dire que c’est nous qu’ils sont contents de revoir !

Ce matin nous allons chez mon frère et ma belle-sœur, ce ne sera pas une surprise pour eux car nous avons vu mon frère hier et ma belle-sœur à apperçu le camion dans la rue. Néanmoins, on est contents de se retrouver ! On a des tas de choses à se raconter !

Cet après-midi par contre, nous préparons une nouvelle fois la surprise de notre retour ! La mère de Sylvain n’est toujours pas au courant alors c’est à son tour de se faire surprendre !

Lorsque nous arrivons chez elle, elle n’y est pas. On toque, mais pas de réponse, la porte étant ouverte, on se dit qu’elle ne doit pas être bien loin ! On attend un peu mais au bout d’un moment Sylvain décide de l’appeler. Tant pis, l’effet de surprise ne sera pas le même mais on se doute que la réaction sera joyeuse quand même ! Pas manqué ! Sylvain lui dit qu’on est rentré et qu’on est chez elle ! J’entends un effet de surprise de l’autre côté du fil mélangé à une bonne dose de joie !

On la rejoint chez la voisine et on partage un café ensemble. Puis on retourne chez elle et on lui fait partager nos photos de voyage.

Lorsque nous rentrons chez nous, mon frère que nous avions rejoint en Bretagne est chez ma grand-mère. Il ne savait pas que nous étions rentrés. Nous discutons un moment puis nous rentrons chacun chez nous.

Ça y est ! Toute notre famille est au courant de notre retour ! Nous allons reprendre notre vie dans notre petite maison ! La nostalgie est encore là, je pense qu’elle le sera encore pendant quelques semaines.. C’est un sentiment étrange. On est heureux d’avoir retrouvé tout le monde, d’être chez nous. On voit aussi qu’Eryn est contente, elle profite de sa maison, de son panier, du canapé… Elle paraît détendue et heureuse d’être chez elle !

Nous aussi ! Mais nous savons que nous repartirons. Dès que nous le pourrons, nous repartirons à l’aventure ! Ça nous a tellement plu ! Ce voyage nous a permis de découvrir des paysages magnifiques et insoupçonnés. Mais ça nous a également permis d’en découvrir plus sur nous-mêmes. De quoi nous sommes capables, à quel point nous avons besoin d’aventure et de découverte. A quel point il est important de quitter un peu sa zone de confort pour aller voir ce qui se trouve plus loin. De découvrir une nouvelle culture, même si la Norvège n’est pas si loin de chez nous, nous avons découvert un style de vie différent. Ça nous a aussi permis de prendre conscience de la nature qui nous entoure et des gens.

Et puis ça nous a aussi confortés dans notre idée que le road trip est un bon moyen de voyager. Un moyen qui nous correspond vraiment. Qui permet de découvrir un pays plus dans sa globalité, et pas de se cantonner uniquement aux lieux touristiques. Et puis on a aussi pu tester notre Alphonse, qui s’est montré tout à fait à la hauteur de nos espérances !

Voilà, c’était le dernier article du voyage d’Alphonse…

Ça m’a vraiment plu de tenir ce site et de relater nos aventures. On espère que ça vous aura plu aussi, de nous suivre à travers notre road trip. On vous remercie de nous avoir lu.

C’est promis, la prochaine fois que nous partirons, on vous emmènera une nouvelle fois avec nous.. On espère que ça sera pour bientôt !

Sur le port d’Amsterdam

Il est six heure du matin lorsque le réveil retenti dans le camion. Personne n’était prêt à se réveiller. Eryn s’étire difficilement, nous ouvrons un oeil, puis l’autre. Tout est très sombre, il fait encore nuit noire. C’est avec peine que nous ouvrons la porte, mettons un pied dehors et plions le lit.

On se fait rapidement chauffer un café, mais ce matin, pas de petit déjeuner. Nous n’avons pas le temps. On lave vite les bols, on range tout dans le camion, on installe Eryn à l’arrière, on met le contact et on démarre. Direction, le port ! Et oui! Ça y est, le jour du départ est arrivé !
L’émotion est palpable dans l’habitacle ! C’est un mélange de tristesse de quitter la Norvège et d’excitation pour la suite du voyage !


On arrive sur le tarmac et on attend que le ferry arrive à quai. Plusieurs voitures attendent à côté de nous, dans la nuit. Le soleil s’est levé lorsque nous garons Alphonse dans la cale du ferry. Eryn doit rester dans le camion. Heureusement le voyage ne doit durer que deux heures et demi. Nous montons à l’étage, dans le salon dédié aux passagers. On en profite pour se reprendre un café et de quoi déjeuner. Le soleil s’est levé, il fait beau. De quoi nous rendre encore plus triste de quitter le pays!

Nous avons pris la décision de partir il y à trois jours. Nous avons fait le tour de tout ce que nous voulions voir en Norvège. Nous sommes arrivés dans le sud et avons visité Stavanger, la dernière ville que nous voulions voir. On aurait pu aller voir Oslo et repartir par la Suède. Mais on s’est rendu compte que les grandes villes ne sont pas agréables à visiter en camion. On est toujours stressés au moment de se garer. En plus Eryn n’est pas très à son aise en centre ville, trop de monde, de bruit, d’agitation. Et puis le côté financier nous a aussi inquiété. Il faut avouer que la Norvège est un pays très onéreux ! Ces deux mois passés ici on bien réduits notre budget ! On ne veut pas rester juste pour rester et commencer à vraiment se mettre en difficulté. On veut que notre voyage reste une merveilleuse aventure et de souvenir de toutes les belles choses que nous avons vu. Si on commence à s’inquiéter tout le temps du budget, on ne va plus autant en profiter.

On est ravis de ce périple en Norvège. On a vécu une aventure formidable, on a vu encore plus de choses que nous le pensions! Nous sommes allé au dessus du cercle polaire alors que ce n’était pas prévu. Nous avons vu des aurores boréales, de magnifiques point de vue sur les fjords. Traversé des forêts de sapins. Avons gravit des montagnes. On a vu des rennes, de la neige, l’échelle des trolls ! On a rencontré pleins de belles personnes dont on se souviendra longtemps !
Nous avons vécu deux mois, rien que nous trois, à l’aventure avec Alphonse ! Ça nous a fait un bien fou! Ça nous a permis de nous rendre compte qu’on s’aime très fort même l’un sur l’autre dans quatre mètre carré ! Même quand il pleut et qu’il y a de la boue. Dans les moments plus galère.. on est resté soudés et on a partagé toute ces belles choses ensemble ! On aura pour toujours, le souvenir de ce voyage rien qu’à nous, avec notre poupette !

C’est à ça que je pense quand le bateau quitte le quai, à toute les belles choses que l’on a vu et que nous avons encore à voir. Et je suis moins triste, on a encore beaucoup de choses à découvrir !

Sur le bateau nous discutons avec une femme qui travaille sur le ferry et qui vient de Bayonne. Elle nous dit qu’elle est très contente quand elle peut parler avec des français. Qu’à cette période il n’y en a plus beaucoup. Elle nous explique que son fils aussi voyage à travers la Norvège, en vélo !

Aux alentours de 11h, le ferry est arrivé au Danemark. Ça y est. Nous avons changé de pays. Un dernier au revoir et nous prenons la route. Eryn est contente de nous retrouver. Alphonse parcours ses premiers kilomètres Danois. Nous roulons toute la journée, aux alentours de 16h, nous sommes en Allemagne ! Nous quittons un deuxième pays aujourd’hui. Nous retrouvons les autoroutes allemandes, et ses automobilistes pressés ! Ça nous fait vraiment bizarre. On a passé deux mois sur les petites routes norvégienne à rouler tranquillement, à s’arrêter quand on croisait quelqu’un. Maintenant il y a des voitures partout, les gens roulent vite.. ça nous donne presque le tournis !

Heureusement on quitte l’autoroute et on rejoint une petite forêt pour passer la nuit. Nous sommes après Hambourg. Demain il nous restera quelques heures de route avant notre prochain objectif, Amsterdam !
Nous avons déjà réservé le camping où nous allons passer quelques jours. Il est juste à côté du centre d’Amsterdam.

Ce matin on part de bonne heure pour ne pas arriver trop tard au camping et profiter un peu de l’après midi.
À 15h, nous sommes sur notre emplacement. On part direct pour le centre ville. On a trop hâte de visiter Amsterdam. On a toujours voulu venir ici. On ne pensait pas forcément que ça ferait partie de ce voyage mais on a du temps et c’est sur la route alors pourquoi se priver ?

On marche une dizaine de minutes jusqu’à l’arrêt de tram puis encore dix minutes après ça,le tram nous dépose en centre ville. On est super bien placé, à vingt petites minutes du centre ville.
Quand on descend, notre première réaction : il y a du monde !
Nous sommes dans une capitale, alors en effet, il y a du monde partout ! En plus on est dans le coeur de la ville, où se mélangent les locaux et les touristes. Il y a énormément de français. On flâne un peu, on se perd dans les rues. C’est super agréable ! Cette ville est très vivante ! L’architecture est incroyable !


On se rapproche un peu des fameux canaux d’Amsterdam. C’est exactement comme on se l’imaginait. Très fleuri et avec des vélos accrochés partout ! On décide de se prendre une petite bière au bord du canal. On est doublement heureux, premièrement car le cadre est superbe, on voit passer les bateaux sur le canal, il fait beau, la ville est belle. Deuxièmement car le prix de nos deux bières réunies c’est à peine le prix d’une seule bière en Norvège ! C’est appréciable de ne pas se ruiner juste avec deux bières !

On est subjugués par les lieux. C’est une ville qui nous apparait comme très cosmopolite. Toutes les nationalités se mélangent. Il y a des groupes d’amis, des couples, des familles. L’ambiance est bonne.

On quitte la terrasse et on continue de déambuler dans les rues. On s’achète une gaufre nappée de chocolat et de Kinder Bueno ! Il y a en a vendre partout alors on s’est laissé tenter ! C’est délicieux !
Le jour commence à tomber, on reprend le chemin du camping. Toutes les rues sont éclairées, il y a déjà les guirlandes de Noël accrochées entre les bâtiments. Ça brille, c’est beau ! On serait bien resté un peu plus mais ça va être l’heure pour Eryn de manger ! Et puis on a beaucoup roulé depuis quelques jours, la fatigue commence à se faire sentir.
On profite des services du camping, une bonne douche chaude et on s’achète des petits pains pour le petit déjeuner de demain !

Ce matin le soleil brille et le ciel est bleu! Il n’y a pas un nuage ! Quel chance, une belle journée touristique s’annonce ! Avant de partir en ville on fait tourner une machine. Un peu inquiets, on espère qu’on réussira à faire sécher le linge ! En à peine une heure, le linge est lavé et sec ! Leur machine sont hyper performante ! Ça nous change !

On est prêt pour une virée en ville .
On prend Eryn avec nous aujourd’hui, on ne veut pas la laisser tout seule. Elle n’a jamais pris le tram mais bon, si elle est avec nous il n’y a pas de raison ?
On monte avec elle dans la rame, elle est calme. Sylvain a pris des croquettes dans sa poche pour la faire asseoir plus facilement. Ça marche bien, elle regarde un peu partout, elle doit se demander ce qu’on fait dans un engin pareil!

Le voyage n’est pas très long, après 10min on est en centre ville. On décide de visiter un autre quartier aujourd’hui. Plus calme. On fait le tour des rues, c’est toujours aussi beau! Les bâtiments sont très jolis, colorés, aux fenêtres blanches. On traverse les ponts qui relient les rues de part et d’autre du canal. Il fait bon, on est bien.
À midi on mange en terrasse, Eryn séduit tous les clients et les passants qui l’a trouvent magnifique ! Elle se la pète un peu depuis…

On passe la journée à profiter de la ville, on se balade dans le marché aux fleurs. C’est le pays des tulipes ! On se pose en terrasse, on profite du beau temps et du prix raisonnable de la bière ! On traverse le fameux quartier rouge qui est en fait au coeur de la ville. À cette heure ci, c’est plein de touriste. L’ambiance du quartier est spéciale, on a jamais vu ça ailleurs ! Des coffee shop partout, et les fameux néons rouge ! À cette heure ci, ils ne sont pas encore tous allumés. Le quartier s’anime aux alentours de 23h. Nous rentrons au camping et on passe une soirée tranquille.

Le lendemain matin, on traine un peu avant de repartir faire un tour en ville. Aujourd’hui on aimerait se faire un musée, avec une petite préférence pour le musée Van Gogh.
On doit donc prendre un autre tram car le musée se trouve tout en bas de la ville. Lorsque l’on arrive devant le musée on voit que depuis le Covid, il faut réserver son billet en ligne. On prend notre portable pour réserver deux places, et on se rend compte que c’est déjà complet! Les prochaines dates de visites disponibles sont dans une semaine. Tant pis, on reviendra !

On choisit de visiter un autre musée et il se trouve que sur cette place se trouve un musée qui expose les oeuvres de Banksy, le célèbre artiste de street art dont l’identité est toujours inconnue.
On est donc hyper motivé de voir ce que propose le musée !
Il y a pas mal de monde mais on arrive quand même à bien apprécier les expositions. Plusieurs œuvres de Banksy sont exposées, pour la plupart prêtées par des collectionneurs anonymes. Des bouts de murs où étaient peintes les oeuvres ont été récupérés et sont exposés. On profite donc d’oeuvres très connues que nous n’avions vu qu’en photo sur internet. Le musée expose également les oeuvres d’autres artistes tels que Andy Warhol, Jeff Koons, Keith Haring, KAWS et JR.

Au sous-sol nous sommes surpris mais ravis de trouver une exposition digitale avec jeux de lumière. C’est étourdissant de lumières et de couleurs. Il y a des miroirs et des formes en couleur partout. Si bien qu’on ne sait plus vraiment où est le plafond et où est le sol ! C’est impressionnant ! On ne s’y attendait pas et on est positivement surpris !
On en ressort la tête pleine de couleurs ! On
n’est pas déçu d’avoir choisi ce musée !

Ce midi, on choisit de manger dans un petit restaurant en bord de canal. On regarde passer les bateaux et les vélos. On se régale et on profite du soleil, en terrasse.
Au loin de gros nuages se profilent. La pluie va t- elle faire son grand retour ?

On profite du reste de la journée pour flâner et se perdre dans les rues.
Quand la nuit commence à tomber, les lumières de la villes s’allument. Le flot de touriste est incessant. Il y a du monde et de l’agitation partout ! Ça nous change du calme et des grandes étendues désolées norvégiennes! Ici la vie grouille dans les rues. Le bruit, les lumières, l’odeur des gaufres, de la friture et de la marijuana.. c’est un joyeux bordel ! On profite encore un peu de cette ambiance folklorique avant de regagner notre camping.

Ce matin nous décidons de prendre une journée de plus à Amsterdam pour se reposer encore un peu avant de reprendre la route.
Notre emplacement était réservé pour un autre van alors nous devons en changer. On déplace le camion et on va faire une nouvelle lessive. On est fan de leur laverie ^^ ça nous réconcilierai presque des sèche-linge !
Sylvain regarde et trie ses photos et j’en profite pour peaufiner un peu le prochain article à publier.

Il pleut aujourd’hui alors on reste un peu tranquille, une journée comme ça de temps en temps ça fait du bien !
Demain nous reprendrons la route, mais aujourd’hui on profite de notre dernière journée au camping.

Ça y est le séjour à Amsterdam touche à sa fin. Il faut ranger les affaires et reprendre la route !
Aujourd’hui c’est une journée entière que nous passons sur la route !
On traverse la Belgique et on arrive en France aux alentours de 15h.
Vers 16h30 nous sommes garés sur notre spot dans les hauts de France. Un joli coin dans la forêt au bord d’un étang. On se promène un peu avec Eryn. On joue à lui lancer le bâton, elle est toute contente après une journée passée dans le camion.
C’est notre première soirée en France depuis deux mois. On a traversé tellement de pays en peu de temps, qu’on ne réalise plus vraiment où nous en sommes.

Ce matin nous prenons la route assez tôt. Direction, Saint Malo ! On trouve un parking à proximité de la vieille ville et des remparts. Sylvain était déjà venu mais pour moi c’est une première. J’ai été rapidement charmée par cette ville en bord d’océan. Comment ne pas l’être ?
Nous avons marché sur la plage et profité de la marée basse pour emprunter le passage des Bés, un passage inaccessible à marrée haute. Nous n’avons pas pu aller visiter la tombe de l’écrivain François-René de Chateaubriand car la marée commençait à remonter.
Nous sommes retournés dans le centre pour faire les boutiques et visiter un peu. Nous avons profité du beau temps pour boire un verre en terrasse et manger dans une crêperie avant que la pluie ne se joigne à nous. On a continué à se balader un peu puis nous avons regagné le camion, trempés mais content de cette visite.

Ce soir nous passons la nuit sur un grand parking au bord d’un étang. On promène Eryn et on rentre passer la soirée au chaud.

Ce matin, on prend notre temps car nous ne sommes qu’à trois heures de route de notre objectif de la journée, et nous ne devons y être qu’en fin de journée !
On fait donc la grasse matinée aujourd’hui et on profite du soleil pour refaire un tour de l’étang avant de décoller.

Nous prenons la route en début d’après midi et roulons pendant quelques heures avant d’atteindre notre destination vers 17h.
Nous nous garons sur le parking central de Douarnenez et commençons à descendre en direction du port.
Après quelques minutes, à la grande surprise générale, nous rencontrons, mon frère et ma belle sœur avec leurs enfants et notre complice de surprise, Séverine, la soeur de notre belle sœur ! Et oui ! Nous avons jouer la carte surprise en Bretagne !
Mon frère et ma belle soeur ne s’y attendaient pas du tout ! On a même cru qu’ils n’allaient pas nous voir passer près d’eux tellement ils ne s’y attendaient pas ! Mais au dernier moment c’est Laurie qui s’est écriée : » mais c’est Sylvain! Mais qu’est ce qu’ils font là ?! »
On était bien content d’obtenir l’effet escompté !

Après ces retrouvailles surprises fortes en émotions, nous sommes allés boire une bière pour nous remettre de tout ça !

Nous avons passé une très bonne soirée, chaleureusement accueillis par Séverine et Marcos! Nous nous sommes délectés d’un très bon plat de lasagne ! Ça faisait bien longtemps qu’on avait pas si bien mangé !

Notre séjour en Bretagne en leur compagnie à été super sympa ! Entre bonne bouffe, bon vin, visite guidée des lieux et séance de pêche malheureusement infructueuses. Nous garderons un très bon souvenir de Douarnenez !
Sylvain et Benoît ont même eu la chance de rencontrer (de loin) une comédienne qu’ils aiment beaucoup, Julia Piaton ! Ils étaient tout contents de nous le raconter !
Séverine a eu encore plus de chance, elle faisait partie des figurants du film dans lequel ladite comédienne jouait !
Bref, en quelques mots, un séjour formidable et une joie pour nous d’avoir rencontré la soeur de Laurie et son compagnon et d’avoir réussi notre surprise !
Nous avons conclu ce séjour avec un bon resto, moule-frite de qualité avec vue sur l’océan ! Elle est pas belle la vie?

Après ce bon moment, nos chemins se sont séparés, Benoît et Laurie ont dû regagner leur maison et nous continuons notre périple Breton !

À très bientôt pour la suite de nos péripéties en Bretagne ! Nous avons quitté la mer de Norvège mais nous y gagnons l’océan Atlantique ! Ce n’est pas mal non plus 😉

Stavanger

Il est 9h du matin, nous avons déjà pris la route. Le soleil pointe timidement le bout de son nez. Ses rayons ne parviennent pas encore jusqu’à nous, seuls les sommets enneigés sont baignés de soleil. La lune est encore là, au dessus des montagnes, elle veille..


Nous roulons parmi les lacs, les forêts et les montagnes. La lumière est douce et l’air est paisible. On se croirait dans un tableau! Un joli tableau d’aquarelle, et nous au milieu, avançant sur cette petite route, au matin. Il n’y a personne, c’est samedi, les gens doivent être au chaud au fond de leur lit ou en train de prendre leur petit déjeuner. La journée va être bonne, j’en suis sûre !

Nous ne sommes pas parti trop tard ce matin car nous avons une grosse journée qui nous attend. Notre prochaine grosse destination, c’est Stavanger que nous souhaitons visiter demain matin. Nous sommes actuellement à environ 180km de Stavanger mais nous avons prévu de nous arrêter en cours de route pour visiter un peu. D’ailleurs, on arrive vers le parking de la première attraction de la journée, une cascade ! Oui encore une. Mais je crois qu’on ne s’en lassera jamais! Ces chutes d’eau gigantesques qui ruissellent le long des montagnes, ça nous plaît tellement !

La cascade d’aujourd’hui s’appelle Langfossen. Elle se trouve juste au bord de la route, mais une passerelle a été aménagée pour la voir de plus près sans gêner la circulation. Elle mesure 612 mètre de haut, autant dire qu’on se sent tout petit en dessous! Elle est assez large en haut et se divise en plusieurs petites chutes d’eau à cause du relief rocheux de la montagne. On l’a prend en photo sous toutes ses coutures et on reprend la route. Décidément, les cascades norvégiennes sont toutes plus belles les unes que les autres.


A présent, direction Avaldsnes. J’ai vu sur maps que c’est un coin très sympa en bord de mer, et qu’il s’y trouve une réplique de la statue de la liberté, en plus petite bien sûr.
Lorsque nous arrivons sur place, on se sent bien. L’environnement est calme et la température est douce. Il y a un petit parking et à côté, un grand pré aménagé en espace pic nique avec de grandes tables en bois, des sièges pour se reposer et une aire de jeux pour enfants. C’est très accueillant.

Un petit chemin en terre semble mener jusqu’à un point touristique. Nous l’empruntons avec Eryn. Le chemin longe la mer, quelques mettre plus loin se trouve une clairière avec un bâtiment en ruine. On avance et un panneau nous explique qu’il s’agit d’une ancienne usine de cuivre. Il ne reste aujourd’hui plus que les quatres murs. La balade s’arrêtant ici, on retourne auprès du camion et on s’approche de la fameuse statue de la liberté miniature.

C’est rigolo parce qu’il y a presque deux ans jour pour jour, on se trouvait face au modèle original, à New York ! En fait, le cuivre qui a servit à construire la statue de la liberté aux Etats Unis, a été prélevé ici même dans ce petit village de Norvège ! C’est pour cela qu’une reproduction à été construite ici et fait la fierté du village !


Comme il est midi passé, et qu’il ne pleut pas, on décide de sortir de quoi pic niquer du camion. On s’installe à une table et on mange un morceau. On regarde nos portables et on se rend compte qu’on est seulement à 2h de Stavanger. On pensait y aller demain mais de la pluie est prévue et cet après midi le temps devrait être nuageux mais aucunes gouttes ne devraient tomber. On change donc de plan, et on prend vite la route pour ne pas arriver trop tard à Stavanger et profiter de l’après midi.

Deux heures plus tard, nous sommes garés sur un petit parking. Nous sommes un samedi après midi et pourtant nous n’avons pas galéré à nous garer. C’est un bon point car normalement c’est le plus compliqué quand on arrive en ville, trouver une place..
Et c’est parti pour une visite de la ville !


On se rend directement dans la rue principale pour s’imprégner de l’ambiance des lieux! La première impression qui nous vient à l’esprit c’est : wouah ! De la couleur partout ! La rue principale est un enchaînement de boutiques aux couleurs acidulées ! Du rose, du orange, du vert, du jaune !
On ne sait pas où poser les yeux tellement il y a de choses à voir ! Nous entrons dans une petite boutique très originale. Il y a des vêtements vintages, des bijoux, des biblots. Les murs sont recouverts de tapisseries fleuries, les présentoirs sont de toutes les couleurs, on a adoré ! On s’est ensuite installés à la terrasse de l’un des nombreux café de la rue pour se boire une petite bière et profiter de l’ambiance chaleureuse et conviviale de la ville.


On a continué notre visite de la ville en nous rendant sur le port. Plusieurs bateaux à quais proposaient de faire un tour jusqu’au fameux « Preikestolen » ou « rocher de la chaire  » le célèbre rocher norvègien, qui surplombe le Lysefjord. 


On continue notre balade jusqu’à Gamle Stavanger. Le quartier historique de la ville, avec ses cottages en bois blancs datant des 18 et 19e siècles. Le quartier est très joli, très paisible, ce qui offre un décor totalement différent du centre de la ville coloré et très animé. Après avoir fait le tour du quartier, nous retournons dans le centre. Cette ville nous plaît beaucoup, elle est plus cosmopolite que le reste de la Norvège.

Sur le port, d’anciennes installations de forage pétrolier à l’abandon on été recouvertes de graffitis. Il pourrait s’agir d’une zone plutôt lugubre, abandonnée, mais c’est tout le contraire! C’est en fait le lieu de rencontre des ados et l’aire de jeux des enfants qui viennent avec leur parents pour s’amuser et courir un peu partout au milieu des tags colorés.

Stavanger est en réalité la capitale Norvégienne du street art. Un festival se tenait chaque année de 2000 jusqu’en 2015 et invitait de nombreux artistes à proposer leurs œuvres sur les murs de la ville. Aujourd’hui de nombreuses œuvres peuvent encore êtres observées dans toute la ville. Nous en avons vu quelques unes, qui sont encore bien conservées malgré le climat océanique.


Nous décidons maintenant de reprendre la route pour aller voir les fameuses épées de Stavanger qui se trouvent à quelques kilomètres.
« Le monument représente trois épées enfoncées dans le rocher. Les épées sont faites de bronze, et ont une hauteur de près de dix mètres. Il a été conçu par le sculpteur Fritz Røed et a été inauguré en 1983 par le roi Olav V, pour le 1111e anniversaire de la bataille de Hafrsfjord. Les trois épées symbolisent les trois rois qui se sont combattus : la plus grande Harald à la Belle Chevelure, qui a remporté la victoire, et les deux autres ses adversaires. On dit aussi que le monument est un symbole de paix, car les épées sont désormais plantées dans le sol pour ne plus être utilisées. »


Ces trois grosses épées de dix mètres de haut, plantées dans le rocher nous on impressionnées ! On se sentait tout petit en dessous ! Et puis ce n’est pas le genre de monuments que l’on voit tous les jours ! Après avoir pris des photos et profité des lieux, nous avons rejoint Alphonse et avons pris la route pour notre spot à dodo! C’était un super spot et nous avons passé une nuit très tranquille ! Sur les hauteurs, entourés des montagnes avec pour seule compagnie, les moutons.

Le lendemain matin, après avoir pliés nos affaires, nous prenons rapidement la route.
Direction, la cascade Månafossen. La cascade n’étant pas visible depuis la route, nous devons nous garer sur le parking et effectuer la randonnée qui nous mène au point de vue pour l’observer. On gare Alphonse sur le parking, on s’acquitte des frais de parking et on se lance dans la randonnée. Dès les premiers mètres, le ton est donné, ça monte raide!

Au départ ça n’est pas trop compliqué, puisqu’il s’agit d’un « escalier » en pierre. En revanche, la suite se complique ! Arrivé en haut de ses escaliers, il faut monter à même la paroi rocheuse. Heureusement des piquets avec des chaînes ont été installés ce qui permet de se tenir et de se tirer avec les bras pour monter plus facilement. A certains endroits il faut s’arrêter pour laisser passer les gens qui descendent, il n’y a pas assez de place pour passer en même temps. Les parois deviennent de plus en plus raide, mais on arrive quand même à monter. On verra au moment de redescendre, pour l’instant on ne pense qu’à la vue qui nous attend !

Eryn non plus n’est pas toujours sûre d’elle pour poser ses pattes.. à certains endroits elle hésite et nous regarde d’un air qui doit vouloir dire « mais qu’est ce qu’on fait là ?! » j’avoue qu’on se le demande un peu aussi ^^


Enfin, après 30min de montée, on arrive sur du plat. Un panneau nous indique que nous sommes arrivés au niveau de la cascade. Nous ne la voyons pas encore. On s’avance un peu plus au bord du vide, et là, elle nous apparait ! Magnifique.. elle se trouve en fait sur la montagne d’en face. On a donc une belle vue plongeante sur la cascade. C’est vraiment spectaculaire. On dirait que l’eau a creusé la roche pour se frayer un chemin jusqu’en bas!  Elle mesure 92 mètres de haut, ce n’est pas la plus haute de Norvège mais c’est l’une des plus fréquentées de la région. Le chemin qui y mène n’est pas facile mais il vaut la peine car la vue est vraiment superbe ! Un peu plus haut, un autre point de vue offre un coup d’oeil sur la cascade mais ne permet pas de la voir dans sa totalité. On prend des photos en faisant bien attention de ne pas trop s’approcher car il n’y a pas de garde fou !

On ne tarde pas trop à redescendre car il commence à faire des petites gouttes et s’il pleut trop ça va devenir très glissant !
On prend bien notre temps pour descendre car les pierres sont humides et la pente est raide ! Heureusement qu’il y a les piquets avec les chaînes, ça aide vraiment.
On arrive à rejoindre le parking sans encombres. On est contents de cette belle découverte ! Il est 14h passé, on décide de manger un morceau avant de reprendre la route pour Kristiansand.

On se rend compte que les paysages sont complètements différents. Les montagnes ont laissées place aux collines et les cascades ont disparues.. plus de fjords, mais de plus en plus de terrains agricoles. On est un peu nostalgique des petites routes sinueuses en flancs de montagnes et des grandes forêts de sapins.
Nous nous arrêtons pour la nuit près d’une rivière et d’un vieux canapé ? Que faisait-il là ? Mystère..

Le lendemain matin, n’étant qu’à deux heures de Kristiansand, on décide de prendre notre temps au réveil avant de mettre les voiles.
Sur la route, il pleut toujours..


On arrive en ville en milieu d’après midi. Il n’y a pas trop de joli spot autour de la ville, on se gare alors sur un parking, a côté d’un parc et on sort promener Eryn.
La soirée est plutôt calme, on rencontre un jeune norvégien qui promène son chien. On discute un moment avec lui, on partage la même passion des voyages, il nous raconte son voyage en Nouvelle Zélande et nous le notre en Norvège. Il est un peu jaloux car nous avons vu des coins qu’il n’a jamais visité. C’est vrai que bien souvent, on ne connait jamais son pays dans sa totalité. On part à des milliers de kilomètres sans avoir fait vraiment le tour de chez soi.
Il est temps pour nous de se coucher, demain nous partons de bonne heure vers de nouveaux horizons…

À très vite !

Les fjords de l’ouest

Aujourd’hui nous nous rendons sur l’île de Maløy. Nous allons visiter une plage et un phare. À peine arrivés sur l’île nous sommes déjà subjugués par la beauté des lieux. On se croirait de retour sur les îles Lofoten !

L’île est assez petite et entourée de montagnes. Les petites maisons rouges construites au bord de l’eau nous rappelle le village de Reine que nous avions vu quelques semaines auparavant. Avant d’arriver sur la plage, on traverse une petite rue ou les maisons sont toutes d’une couleur différente ! Turquoise, jaune, violette ! Sur le toit en tôle d’un garage, est peint un orque sur fond bleu ! Ça fait plaisir à voir, cette petite touche de couleur qui égaye le ciel gris. On prend quelques photos et on continue la route jusqu’à la plage !

Avec le vent et la pluie, la mer est déchaînée ! L’écume vient fouetter le rivage et on en prend pleins les yeux ! Au bord de la plage, ce trouve un gros rocher. À force d’être secoué par les vagues, ils s’est creusé et il ressemble aujourd’hui à une queue de baleine, ou à une tête d’alien comme dirait Sylvain. On profite d’une éclaircie pour faire des photos et respirer un peu d’air marin, puis on rejoint Alphonse quand les gouttes refont leur apparition.

Maintenant, direction le phare de Kråkenes (en norvégien : Kråkenes fyr, qui veut dire, le phare des corbeaux) c’est un phare côtier de la commune de Vågsøy, à seulement quelques kilomètres. La petite route qui nous y mène est très étroite, il faut donc s’arrêter souvent pour laisser passer les autres véhicules. En tout cas, les paysages sont vraiment époustouflants ! Nous roulons entre la mer et les montagnes, le ciel est chargé de gros nuages, mais le soleil arrive parfois à faire une percée et ses rayons illuminent le sommet des montagnes.

On se gare sur le petit parking à proximité du phare, que nous ne voyons pas encore. Il nous faut 5 petites minutes de marche avant de l’apercevoir. On se tient sur une petite passerelle, en bord d’océan. Les vagues sont immenses, elles s’écrasent bruyamment contre les rochers. C’est une atmosphère très apaisante! C’est drôle d’ailleurs car l’océan est très agité, les vagues se jettent violemment contre les rochers et pourtant c’est un spectacle qui nous calme et nous repose! Le bruit des vagues invite à fermer les yeux et à faire le vide dans nos têtes. Le remous à l’extérieur appelle le calme intérieur.

On gravit les quelques marches qui mènent jusqu’en haut du phare. Par les vitres on peut voir la lanterne et les lentilles du phare. La vue depuis là haut est magnifique ! En faisant le tour on peut apercevoir une plage de l’autre côté du phare. L’eau est scintillante et d’un beau bleu azur au bord des rochers. Les vagues sont impressionnantes et l’écume blanche étincelle au soleil, on dirait de la chantilly. On profite un peu du paysage, d’autant plus que le soleil fait une petite percée et nous réchauffe un peu les épaules.

C’est déjà le milieu d’après midi, on retourne auprès d’Alphonse car notre coin pour la nuit est encore à deux heures de route. Ce soir nous passons la nuit dans la forêt, au bord d’un lac. Eryn est toute contente, elle court partout au milieu des arbres! Il y a des « bâtons » partout, rien que pour elle ! On se balade un peu dans la forêt, il y a des bancs, et même une très grande table en rondin ! Le top pour un pic nique, malheureusement il fait vraiment trop froid et la nuit va bientôt tomber. On va donc manger au chaud dans notre petite maison mobile !

Ce matin on quitte notre petite forêt douillette et on part en direction d’un point de vue en haut d’une montagne ! Avant d’y arriver, on doit prendre un ferry. Celui ci a des fenêtres alors on peut profiter de la vue durant la traversée ! On a de la chance aujourd’hui il fait beau ! La météo nous avait prévenue, on a droit à deux jours sans pluie alors on compte bien en profiter !La traversée du fjord est très sympa, on profite de la vue sur les monts enneigés, on a même la chance de voir un petit phare, sur son île, au milieu du fjord.

Une vingtaine de minutes après, nous retrouvons la terre ferme et Alphonse fait ronfler un peu le moteur car il y a une bonne côte à franchir ! Le point de vue se trouvant au dessus de la cascade, ça monte sévère !On se gare sur un petit parking, aux abords d’une forêt. Nous suivons un petit chemin balisé qui nous mène jusqu’au point de vue. Le sous bois est charmant, on traverse des petits ponts au dessus d’un ruisseau. Au bord de ce ruisseau,il y a deux personnages en bois. L’un représente une femme en maillot de bain qui semble sortir d’une baignade dans l’eau glacée et dernière elle, un homme lui tend une serviette et une tasse de café fumant. Un peu partout, des bancs invitent à s’assoir et profiter de la forêt.

Nous continuons pour arriver enfin au point de vue. C’est en fait une passerelle en verre et en acier, qui est suspendue au dessus du vide, et qui offre une super vue sur la cascade. Le sol étant en « grillage » on à l’impression de marcher dans le vide ! Moi j’ai adoré, mais c’était un peu trop pour Sylvain et son vertige. Eryn non plus n’était pas assez rassurée pour s’aventurer jusqu’au bord. En tout cas, la vue est exceptionnelle ! D’ici on domine la cascade, la forêt et la vallée en contrebas. Le soleil étant au rendez vous, c’est vraiment un bon moment !

On décide donc de redescendre dans la vallée et de faire la balade depuis le bas de la forêt, pour voir la cascade d’en dessous. Il y a un grand parking aménagé, et il y a plusieurs départs de randonnées depuis le parking.On choisit un parcours au hasard, en se disant que de toute façon, on devrait bien tomber sur la cascade à un moment ou à un autre. Ça monte beaucoup et le sol est imbibé d’eau étant donné qu’il pleut tous les jours. La forêt est très belle et très calme cependant, c’est agréable de s’y promener.

Au bout d’un moment, on tombe sur un « escalier » en grosses pierres, qui monte, qui monte… Ce sont des gros blocs de pierres qui ont été posés pour permettre de monter plus facilement jusqu’à la cascade ! C’est glissant car les pierres sont humides mais la montée se fait sans trop de difficulté, bien que ce soit assez crevant. Pour moi surtout, car Eryn et Sylvain se débrouillent très bien. On arrive enfin sur une plateforme en bois juste à côté de la cascade ! C’est très beau, d’ici on a une belle vue plongeante sur la cascade. L’escalier en pierre continu jusqu’à la plateforme sur laquelle nous étions ce matin. On ne le prend pas car ça monte beaucoup et je suis déjà inquiète pour la redescente.. en effet, comme à chaque fois, c’est la descente qui est le plus difficile.

Les marches sont hautes et il n’y a rien pour se retenir. Depuis que j’ai glissé l’autre jour, j’ai toujours un peu peur que ça recommence. J’avance donc lentement car la terre est glissante, les pierres aussi..On arrive tant bien que mal en bas des marches.

On décide alors d’emprunter un autre chemin, pour continuer la balade, mais dans la forêt cette fois. Ici, pas de marches en pierre à monter. Après un ou deux kilomètres, on arrive dans une partie de la forêt, qui s’appelle « forêt de l’amour ». Il y a de jolies sculptures en bois, des chouettes, des coeurs, des ours.. sculptées à même le tronc. On continue un peu, et plus loin, toute une partie de la forêt est « décorée ». Partout dans les arbres, pendent, des coeurs. Il y en a de toutes sortes, de toutes les couleurs et de plein de matériaux différents. En bois, en fer, en papier, en perle… Il y en a partout! Sur toutes les branches.. il y a même des guirlandes entre les branches ! Tous ces petits coeurs offrent un cadre séduisant à cette petite forêt, on a pas très bien compris pourquoi c’était là mais je pense que c’était un projet scolaire.

Le chemin débouche sur une place en gravier, aménagée avec des cabanes en bois, des tables de pic nique, des barbecues et des toilettes. C’est très bien pensé pour une balade en famille le dimanche après midi. D’ailleurs c’est le cas, beaucoup de familles se promènent aujourd’hui, la météo est clémente, il fait bon se promener dans la forêt. Il est déjà 17h nous n’avons pas vu le temps passer.

On prend la route pour se trouver un coin pour dormir. Après une bonne demi heure de route, on se gare dans une petite forêt, pas trop loin de la route pour continuer notre périple demain matin!Ce matin il fait bien frais dans le camion ! On ouvre la porte et on comprend pourquoi ! Le gel s’est déposé autour de nous pendant la nuit! Notre petit Alphonse est tout givré ! Il fait très froid dehors, mais c’est magnifique ! Les arbres sont blancs de givre. Le soleil est sorti, il fait briller les gouttelettes glacées sur les branches et nous offre une douce lumière matinale. On déjeune et on plie nos affaires pour pouvoir prendre la route !

La route que nous prenons aujourd’hui fait partie des routes touristiques norvégienne. Nous longeons des lacs, des rivières, des cascades et des fjords ! Partout où nos yeux se pose il y a quelque chose à contempler. On se rend maintenant près d’un pont piéton. Il est construit au dessus d’une rivière et fait partit des constructions touristiques à voir dans le coin. Nous garons Alphonse et nous empruntons ce fameux pont. Le cadre est superbe ! On se trouve au milieu de la rivière, entourés de montagnes aux sommets blanchis et de hauts sapins. On reste un moment puis on reprend la route en sens inverse. Nous sommes obligés de revenir sur nos pas, ce qui n’est pas pour nous déplaire car nous pouvons nous arrêter pour prendre des photos.

L’après midi ne se déroule pas aussi bien que la matinée.. on avait repéré une balade à faire dans un petit village, sur notre route. Malheureusement, après plusieurs heures de route, on voit qu’une barrière bloque l’entrée de la randonnée.. il n’y a aucune explication et nous sommes obligés de rebrousser chemin.. c’est un peu déçu que nous rejoignons notre coin pour la nuit.. En plus nous étions censé pouvoir prendre une douche depuis le bloc sanitaire qui se trouve à côté du parking en gravier ou nous allons passer la nuit. Mais là encore, mauvaise nouvelle, les sanitaires sont fermés.. ils sont normalement ouverts toute l’année mais à cause du Covid, ils ne sont resté ouverts que durant la saison d’été pour 2021..

Bon, on espère que la journée de demain se déroulera sans accrocs. Ce matin c’est le grand retour de la pluie… La météo avait raison, le répit aura été de courte durée..Nous devions visiter le parc qui se trouve juste après le parking où nous sommes, mais vu le temps et la route que nous avons à faire aujourd’hui, on ne reste pas et on prend directement la route.

Aujourd’hui nous avons trois cascades à aller voir. La Norvège compte un nombre incalculable de cascade alors j’ai fait une petite sélection des plus impressionnantes à voir. Il nous faut rouler quelques heures avant d’atteindre la première, mais enfin nous y sommes !

Elle s’appelle MoneyDrop waterfall, elle prend sa source dans la rivière au dessus et se jette entre les rochers avec une pression énorme ! Comme il pleut depuis plusieurs jours, le flux est très important et c’est assez impressionnant à observer. Nous nous tenons sur un petit pont en bois à un mètre de la chute d’eau. Une brume d’eau s’échappe de la cascade, nos vestes sont toute mouillées quand nous retournons au camion.

Quelques kilomètres plus loin se trouve une autre cascade. Malheureusement le propriétaire de la boutique souvenir qui se trouve en amont de la cascade a décidé de fermer le parking car la saison est terminée, ce qui bloque l’accès à la cascade ! Apparemment il est aussi propriétaire de la chute d’eau… En tout cas nous ne pouvons pas vraiment nous approcher alors nous prenons seulement quelques photos de loin.

La dernière cascade que nous voulons voir aujourd’hui, sera également notre point de chute pour la nuit. En effet il est possible de dormir dans le camion depuis le parking. On se rend donc en direction de ce dernier arrêt de la journée. Et c’est une nouvelle déception car juste avant le parking, une barrière bloque l’accès au site ! La route est fermée. Rien ne nous l’indiquait auparavant, nous avons donc fait la route pour rien ! Nous ne pourrons ni voir la cascade ni dormir sur le parking. Nous sommes assez déçu car c’est le deuxième point de vue que nous loupons aujourd’hui. Il faut aussi que nous trouvions un nouveau coin pour la nuit.

Heureusement on réussi à trouver un spot pas trop loin, sur les hauteurs. Quand nous arrivons sur place on voit que la neige est tombée ici! Une fine pellicule recouvre le sol et les arbres. C’est un coin tranquille et Eryn est toute contente de voir la neige et de courir un peu partout ! La journée se termine bien, on a trouvé un joli coin pour la nuit ! Demain sera un jour meilleur !

Aujourd’hui on prend la route pour un point de vue panoramique en hauteur ! Alphonse va être mis à contribution et va devoir faire ronfler le moteur ! Direction Aurland ! La route est très jolie et nous ne mettons pas très longtemps avant d’arriver à destination. On a de la chance, la pluie s’est un peu calmée lorsque nous arrivons sur le parking. On gare Alphonse et on avance vers la plateforme qui surplombe le fjord !

Il s’agit d’une infrastructure en bois avec une paroi vitrée au bord du précipice qui offre une vue spectaculaire ! Les bords de la plateforme étant arrondi, on dirait vraiment que nous allons nous jeter dans le vide arrivés au bord ! Par chance, on aperçoit un bout de ciel bleu entre les nuages ! On en profite pour faire des photos et se délecter de la vue.

Notre prochaine destination se tient juste en dessous de la montagne sur laquelle nous nous tenons, c’est un tunnel !Et pas n’importe lequel! Il s’agit du tunnel Lærdal et c’est le plus long tunnel routier du monde ! 24,5 km ! Sylvain qui adore les tunnels, voulait absolument le prendre ! En plus on a vu des commentaires sur internet qui disent qu’il est éclairé en couleur et que c’est assez sympa de le traverser. Nous voici donc lancé dans le fameux tunnel ! En réalité, il n’y a que trois portions lumineuses dans le tunnel et elles ne font que 300 mètres chacune, donc on est un peu déçu car on s’attendait à mieux. Mais on est content de l’avoir fait quand même, on pourra dire qu’on a pris le plus long tunnel du monde. Enfin, tunnel routier car le plus long du monde est en fait un tunnel ferroviaire et il est en Suisse !

On rejoint ensuite notre coin pour la nuit, demain on prend la direction de Bergen. Deuxième plus grande ville norvégienne après Oslo et qui était à l’époque la capitale de Norvège !

Ce matin on se réveille donc plus tôt que d’habitude car nous avons une heure de route avant d’arriver à Bergen et on veut avoir le temps de profiter de la journée !

Qui dit grande ville dit.. trafic ! Il y a beaucoup de monde aux abords de la ville, on avait un peu perdu l’habitude.. Hier soir on a vu qu’il y a un pressing aux alentours du centre ville et qu’il est possible de laisser son linge et de le récupérer propre et sec dans la journée. Vu nos déboires avec les sèches linges et le temps qu’il nous faut pour faire nos lessives on se dit que c’est une bonne idée ! On trouve donc une place à proximité du pressing et on entre. Effectivement on peut laisser notre linge et pour 14€ il s’occupe de le laver et de le faire sécher, on peut aller se balader et venir le chercher quand on veut ! C’est donc l’esprit léger que nous retournons au camion et partons à la recherche d’une place de parking plus près du centre ville.

On a vraiment galéré à trouver ! Sur mon portable j’ai une application pour payer le parking directement avec le téléphone. Seulement il m’indique des places de parking en surface mais quand on arrive devant c’est en fait un parking souterrain, et on ne rentre pas dans un souterrain! Après plusieurs essais, tous infructueux.. on essai d’en trouver un par nous même. Sauf que c’est hyper mal indiqué ! On en a quand même trouvé un, sauf que ça nous dit qu’il est payant mais il n’y a pas d’horodateur! Et en Norvège les amendes sont très salées si on ne paye pas le parking alors on a pas trop envie de prendre le risque ! On trouve donc un autre parking mais il faut installer une nouvelle application, propre à la ville de Bergen, pour payer ! C’est quand même hyper compliqué pour pas grand chose ! Le max de temps est en plus fixé à 2h! Autant dire que ça laisse pas beaucoup de temps pour faire le tour d’une ville ! On reste quand même sur ce parking parce qu’il est déjà midi et qu’on en a un peu marre ! On essaiera de rajouter du temps depuis l’application.

Nous voilà donc parti à l’assaut de Bergen, un peu échaudé par les aléas de la ville mais quand même contents de découvrir cette ville dont on a lu tant de bien. Effectivement c’est une très belle ville qui a sur garder son âme d’antan! Le quartier de Bryggen est superbe ! Avec ses boutiques en bois colorées au bord du port! C’est vraiment plaisant de se balader sur le port et de flâner dans les petites boutiques. Il y a beaucoup de magasins de souvenirs, et comme j’adore ça on en a fait plusieurs. Il y en avait même un qui était spécialisé dans les décorations de Noël ! Je me suis sentie obligée d’y entrer ! Trois étages complets de biblots et de décorations de noël ainsi que des objets souvenirs ! En plus on a discuté un moment avec la vendeuse qui était française ! Elle nous a dit qu’elle vivait ici depuis 15 ans et que la vie en Norvège est vraiment paisible et plaisante ! Elle est originaire de Normandie et elle nous avoue que ça lui manque un peu parfois mais que la vie ici est vraiment tranquille.

On continue notre balade en ville, on flâne un peu, puis on retourne en direction du camion. A côté du parking, il y a un bar qui a l’air sympa. On se laisse tenter et on entre. La décoration intérieure est très cosy, des banquettes et des coussins, les luminaires sont originaux, l’ambiance est sympa. On se commande une bière à la framboise chacun. A la première goulée on se fait la même réflexion : c’est de la bière ça ?! On dirait de la framboisine, ou un kir! C’est bon mais c’est pas de la bière ! Enfin pas comme chez nous ! Faut avouer que ça commence à nous manquer de pas pouvoir aller boire une bonne bière à la cure ! En tout cas on profite de ce bon moment au chaud et à l’abri de la pluie qui recommence à tomber dehors.

On reprend la route pour sortir de Bergen et rejoindre un endroit où passer la nuit. La sortie de la ville est aussi compliquée, voir encore plus, que pour y entrer ! Il y a un monde fou, ça bouchonne ! Ça ne nous avait vraiment pas manqué ! Il nous faut un moment avant de quitter le bourdonnement des voitures et le grondement de la ville, mais, enfin on est sorti !

On passe chercher notre linge au pressing, il est tout propre, tout sec, et bien plié! Franchement c’est le top !On prend la direction d’une aire de camping car, à une grosse demi heure d’ici. Elle se situe sur une petite marina, c’est sympa on va passer la nuit a côté des bateaux ! Le must c’est surtout qu’il y a des toilettes et des douches ! On va pouvoir profiter d’une bonne douche bien chaude !

La soirée se passe bien, on est propre et on a du linge qui sens bon, on a l’impression de vivre dans le luxe ! Après ce voyage en camion, tout va nous paraître hyper confortable, un évier pour faire la vaisselle, une douche à disposition, du chauffage ! On va vraiment apprécier notre petite maison et on va redécouvrir les joies d’avoir de l’espace alors qu’on se plaignait tout le temps d’en manquer !

Par contre, c’est tellement bien d’être dépaysé tous les jours, d’avoir un nouveau décor tous les matins et de partir en vadrouille dès qu’on le souhaite ! Ça ça nous manquera ! Alors on profite à fond car il nous reste encore pleins de choses à voir ! Ce matin on part en direction de la petite ville d’Odda, une jolie petite bourgade entourée de montagne et en bordure de fjord. Une vraie petite ville typique norvégienne !

Sur la route, on est surpris par la neige qui tombe dru ! Tout est d’un blanc immaculé, de nouveau le paysage prend un ton féerique ! Les arbres sont recouverts d’une pellicule de neige.

À chaque fois la neige nous donne la même impression, on dirait que le temps ne défile plus. Tout est en suspens. On regarde partout, on s’émerveille. Dès que l’on perd de l’altitude, la neige disparaît mais heureusement, aujourd’hui, la pluie ne tombe pas ! Il fait même un peu soleil lorsque l’on arrive dans le village d’Odda !

On trouve un parking et on décide d’aller faire un tour dans le centre. Le tour est vite fait car c’est un tout petit centre ville mais les boutiques y sont très sympa et très originales. On marche jusqu’à l’église et on fait demi tour. On va faire quelques courses dans un petit supermarché et on regagne le camion.

C’est le milieu de l’après midi et nous avons une cascade à aller voir un peu plus loin ! Nous voici au pied de la cascade Låtefossen. Peut être bien la plus impressionnante que nous ayons vu jusque là !

Le pays regorge de cascade, il y en a partout ! Sur toutes les montagnes on peut apercevoir une chute d’eau. Mais Låtefossen est la plus surprenante que nous ayons pu voir. La saison y est aussi pour quelque chose, le débit d’eau est impressionnant! La cascade se trouve juste au bord de la route, un petit pont la traverse. Et à certains moments on dirait vraiment que l’eau va engloutir le pont. En réalité il y a deux cascades, elles sont séparées par un énorme rocher et se rejoignent au pied de celui ci, et débouchent sous le pont. La couleur de l’eau est magnifique ! Un blanc lumineux au doux reflets bleutés. On est littéralement captivés par ce décor digne d’une carte postale ! Le débit est si fort qu’une épaisse brume s’échappe de la cascade et vient embuée mes lunettes. On se résout à quitter ce superbe endroit pour rejoindre notre spot de ce soir, qui se trouve un peu plus haut, sur une petite route au dessus de la cascade.

Lorsque l’on arrive, on profite qu’il ne fasse pas encore trop sombre et pas trop froid, et on joue un peu avec la poupette. Elle adore ça, en plus il y a des bouts de bois partout, on s’amuse à les lui lancer et elle nous les ramène, enfin une fois sur dix. La plupart du temps elle attend juste qu’on lui courre après pour le récupérer ! On va passer la soirée dans cette petite forêt et demain on prend la route pour Stavenger. La plus grande ville du Sud de la Norvège qui promet son lot de surprises !A très vite !

Direction les fjords de l’ouest

Depuis que nous avons quitté les îles Lofoten nous sommes surtout sur les routes. Il faut dire que le voyage jusqu’à Trondheim est long.. environ 900km!
Heureusement la banquette d’Alphonse est confortable et nous avons de la bonne musique !
Nous voici donc lancé sur la longue route qui nous mènera vers notre point de départ pour les fjord de l’ouest!

Aujourd’hui nous avons roulé pendant environ 5h, en comptant les arrêts pipi, café, nourriture et surtout essence… Notre cher Alphonse à la descente facile.. En plus vu le prix de du carburant ici, on ne s’arrête pas à la première station venue.. bien souvent on attend de trouver un peu moins cher, si on peut.
La route se passe bien, sous la pluie par contre. Nous checkons souvent la météo car si il pleut on ne peut pas se garer partout la nuit, au risque de s’embourber.. et malheureusement la météo n’est pas très positive.. en effet, elle nous annonce de la pluie, et bien, jusqu’à la fin du mois!
Durant tout le mois d’octobre la Norvège va être noyée sous la pluie.
Bon.. on espère que ça va changer !
En attendant, on a trouvé pour ce soir un joli coin, au bord d’une cascade impressionnante ! Et les petites roues d’Alphonse seront protégées de la boue car nous sommes sur une place en gravier !
Comme nous avons tous passé la journée entière dans le camion, nous décidons d’aller se dégourdir les jambes pour nous autres humains, et les pattes pour le chien.
On se rapproche de la cascade, et là, on voit qu’il y en a une autre cachée dans le renforcement de la montagne. L’endroit possède un charme particulier et bien que nous soyons trempé en quelques minutes, nous n’arrivons pas à nous résigner à rejoindre Alphonse.
On reste encore un peu devant ce spectacle et on continu un peu notre petite marche.
Au bout d’un quart d’heure, même Eryn en a marre alors on retourne à l’intérieur. La mission va consister maintenant à faire sécher les vestes et les pantalons, dans 4m carré ! Ma doudoune fini sur le volant et celle de Sylvain sur les transats ! Quand on a pas de place il faut être organisé, et inventif !

Un nouveau jour se lève, mais le programme est le même que la veille, on roule ! Nous avons décidé de changer de route afin de ne pas reprendre le même itinéraire qu’à l’aller. Nous prenons donc la route panoramique ! Et comme nous avons bien fait ! Partout où nous posons les yeux, il y a quelque chose à voir !
Comme nous a dit il y quelques jours un espagnol que nous avions croisé sur le quai du ferry, ici tout est joli! Même le quai est beau, alors que ce n’est rien d’autre qu’un quai !
Il avait raison! Partout où nous passons, même dans les villes plus industrielles, il y a une beauté qui émane des lieux ! Est ce que ça vient de ce pays ? Ou alors nos yeux de voyageurs, qui avons le temps d’observer le paysage, seraient plus enclin à déceler la beauté cachée dans chaque nouvelle destination ? Il faudra que nous essayons en rentrant! Peut être allons nous redécouvrir des lieux, dans lesquels nous ne voyions plus spécialement ce qu’il y avait de beaux.

Toujours est il, que cette route n’est n’a pas été nommée route panoramique pour rien ! L’eau des fjords est bleue turquoise malgré la couleur très grise du ciel! Au loin nous pouvons même apercevoir les glaciers ! Ces magnifiques blocs de glace au légers reflets bleutés. Aujourd’hui encore le trajet va être long, pas tellement à cause des kilomètres, mais plutôt à cause des arrêts photo !

Ici les montagnes pelées succèdent aux denses forêts de sapin. Les paysages changent constamment et c’est pour nous un émerveillement de chaque instant.
En quelques kilomètres seulement, on traverse une vallée montagneuse, revêtit simplement de lichens. L’instant d’après nous sommes sur une petite route de forêt, entourés de hauts sapins emmitouflés dans le brouillard. Et seulement quelques minutes après ça, Alphonse se retrouve au niveau de la mer, protégé des vagues uniquement grâce à une petite barrière de sécurité qui longe la chaussée. Durant ce voyage, on réalise que ,bien souvent, la route est aussi belle que la destination..

Après quelques minutes, nous nous garons sur un quai, pour attendre le ferry qui doit nous faire traverser le fjord. Nous pensons naïvement que ce sera un petit ferry comme les autres, qui accostent environ toutes les vingt minutes.
Pas du tout ! Le voyage est plus long et par conséquent les horaires de ferry beaucoup plus espacées ! Nous allons en réalité devoir l’attendre pendant 3h…
Bon, super.. On est un peu saoulé, enfin surtout moi. Mais bon comme d’habitude je m’énerve un peu ( seulement un peu) vite, mais la pression redescend rapidement.
On se dit que nous allons profiter du temps que nous avons pour appeler nos mères ! Le temps de leur expliquer nos aventure et qu’elles nous racontent les leurs, le ferry sera là !
Effectivement ! J’ai même dû écouter mon appel car le bateau arrivait ! Au moins, on a pas vu le temps passer !
Nous avons donc rejoint notre coin pour la nuit vers 19h, il faisait nuit noire et nous étions bien contents d’arriver ! Nous avons passé une nouvelle nuit sous la pluie !

Ce matin, nous avons repris la route en direction de Klaebu, à quelques kilomètres seulement de Trondheim. Comme nous sommes dimanche tous les magasins sont fermés donc nous attendrons demain pour aller faire nos achats !

Nous sommes lundi matin, on prend la direction de Trondheim pour aller faire remplir notre bouteille de gaz. On en profite pour demander au vendeur ou nous pourrions trouver un magasin qui vend des chaînes à neige car nous sommes mi octobre et la neige pourrait bien faire son apparition dans les jours qui viennent ! Mieux vaut être équipé ! Ils nous indique une première boutique, et de là nous serons redirigés vers un grand magasin qui est censé avoir plus de stock !
Nous rentrons donc pour la première fois de notre vie dans un BILTEMA. Un gigantesque magasin dans lequel nous pouvons trouver aussi bien des piscines gonflables ( on se demande quand les norvégiens peuvent  bien s’en servir ^^), de la robinetterie, des chaînes à neige, des vélos et prendre le repas ! Un genre de Decathlon, Norauto et Flunch en même temps ! On est ressorti avec nos chaînes à neige, un lutin décoratif, des chaussettes et une prise jack!


Après ça nous sommes allés faire un tour au centre commercial pour le plus grand bonheur de Sylvain ! Mais j’avais une excuse, que peut on bien faire d’autre que les magasins quand il pleut ? 
On en a profité pour casser la croûte et nous sommes repartis en direction d’un coin pour la nuit, hors de la ville !

Le lendemain nous avons fait un détour sur notre itinéraire pour aller visiter le mémorial de Keiko !
Keiko c’est l’orque qui apparaît dans le film « Sauvez Willy ». Sylvain est un grand fan du film depuis gamin et son animal préféré n’est autre que l’orque. Alors c’était très important pour nous de faire se détour !
Il y avait sur la plage des panneaux explicatifs sur l’endroit, et sur la vie de Keiko. Il est né en 1976 et a été capturé en 79. Il n’a pas eu une vie bien facile le pauvre ! Comme tous les animaux qui ont été captifs pendant une grande partie de leur vie malheureusement ! Victime de la bêtise humaine ! Il a été recueilli en 93 par la Warner Bros pour jouer le rôle de Willy dans le film « Sauvez Willy » ce qui a attiré l’attention sur les conditions de vie en captivité. Ce fut le premier orque à retourner à l’état sauvage après une période de captivité. En août 2002 il traverse l’Atlantique Nord pour arriver en Norvège ou il cherchait la compagnie des humains. Il décède le 12 décembre 2003 à Taknes en Norvège.
Le cairn devant lequel nous nous trouvons aujourd’hui sert à indiquer l’emplacement où il a été enterré sur la plage de Taknes.
C’est émouvant de se dire que nous nous trouvons devant la tombe de cet animal emblématique. Sylvain pose un caillou noir sur le cairn, que nous regardons une dernière fois avant de rejoindre Alphonse.
Après ce moment fort en émotion, nous reprenons la route.


Notre prochaine destination, la route de l’Atlantique !
« Reconnue par le journal The Guardian comme « la route la plus pittoresque au monde », la route de l’Atlantique (Atlanterhavsveien) traverse huit ponts construits entre îlots et récifs, où l’océan vient lécher les rivages du nord-ouest de la Norvège. La route a été inaugurée en 1989 et a depuis fait l’objet d’un agrandissement. Celle-ci part du village de Bud, situé dans la commune de Fræna, jusqu’à Karvåg sur l’île de Averøy, dans le comté de Møre og Romsdal. » Voilà qui donne une idée de la magnifique route que nous venons de traverser !
Effectivement c’est assez impressionnant de se trouver aussi prêt du rivage ! Nous nous sommes d’ailleurs arrêtés en cours de route pour prendre les vagues en photo ! Avec le vent, elles étaient gigantesques ce jour là ! L’écume blanches venait s’écraser contre les rochers pour notre plus grand bonheur ! C’est dommage que cette route ne fasse que 8km, on aurait bien aimé que ça dure un peu plus !

En fin d’après midi, nous pensions arriver dans un camping sur lequel nous nous étions renseignés. Hors ,une fois arrivé devant on a vu qu’il ‘y avait personne à la réception. Seulement un mot sur la porte qui disait que nous pouvons nous garer et que quelqu’un passerai pour nous encaisser… Mouais.. on a été un peu décontenancé parce qu’on avait besoin de faire une lessive, de prendre une douche et tout ça. Mais comment avoir des jetons pour les douches et la machine s’il n’y a personne ? Rien n’était expliqué pour ça donc ça nous a un peu saoulé. On a regardé d’autres campings et ça avait l’air d’être comme ça partout. Entre les camping qui n’étaient pas ouverts et ceux qui n’avais pas de machine à laver, on a commencé à être un peu sur les nerfs..

On a donc décidé de louer un Airbnb pour trois nuits, le temps de faire nos lessives car après deux semaines sans machine, le linge s’est accumulé..
Le problème c’est que c’est beaucoup plus cher mais au moins quelqu’un est là et on peut faire tout ce qu’on à besoin de faire sans avoir besoin de jetons ou autre.
Nous avons donc passé notre première soirée dans une charmante petite maison norvégienne. On se croirait dans un chalet de montagne, tout est en bois, et le canapé, les fauteuils, les tapis, et les rideaux sont rouges, à motifs, c’est très typique, on adore. La pièce à vivre est très chaleureuse ! Eryn est fan des tapis ! Elle se roule dessus ! Elle profite à fond de l’espace.
Nous on a direct lancé une machine ! On veut être sur d’avoir tout lavé et séché avant de partir !
Le lit est hyper cosy, je pense que nous allons bien dormir !

Effectivement on à très bien dormi ! On a mis un réveil ce matin.. et c’est avec grand peine que nous sortons du lit ! Mais pas le choix, on a un gros programme aujourd’hui alors il faut qu’on se dépêche de partir !
C’est le seul jour où il ne devrait pas trop pleuvoir alors on va se lancer dans l’ascension de Trollstigen, ou, l’échelle des trolls ! C’est une route mythique que nous rêvons de prendre depuis notre premier jour en Norvège. Et le jour J est enfin arrivé ! Ensuite nous voulons visiter Geiranger qui se trouve de l’autre côté de la vallée, après Trollstigen.
On déjeune vite et on part pour avoir le temps de tout faire aujourd’hui !

Après quelques kilomètres,nous arrivons au pied de l’échelle des trolls !
On est hyper excités et en même temps on appréhende un peu ! La route monte de 12% et c’est un enchaînement de virages en épingle !


À partir de maintenant, c’est à Alphonse de jouer ! Notre petit père va être mis à rude épreuve, mais on compte sur lui! Jusqu’à présent il nous à toujours mené ou nous voulions ! Et comme nous dirait mon frère JB, on peut douter de tout, sauf de sa Volkswagen ! Et bien on va voir ça !


Alphonse ronfle un peu, mais il s’en sort très bien ! Beaucoup mieux qu’on l’aurait cru ! Sylvain a les mains cramponnées au volant, en même temps cette route met son vertige à l’épreuve! La route est au bord du précipice ! Mais alors qu’elle route ! C’est épique ! Une cascade ruisselle depuis le haut de la montagne et traverse la vallée. En regardant vers le bas, on peut voir le chemin que nous avons déjà parcouru et tous les virages que nous avons passé ! Plus nous avançons plus nous nous rapprochons de la neige ! Les sommets sont enneigés, et nous n’allons pas tarder de les atteindre!


Pour rendre le moment encore plus épique, Sylvain met la musique du seigneur des anneaux, à fond! Ça nous met les frissons !
C’est un moment génial! On est tellement heureux de pouvoir prendre cette route ! On avait peur de ne pas pouvoir le faire car chaque année, le col ferme aux alentours de mi-octobre. Heureusement, nous sommes venus au bon moment !
Encore un dernier virage et nous arrivons au sommet. On se gare sur le parking, devant la boutique souvenir et le café qui se trouvent en haut, mais qui sont fermés aujourd’hui. Il n’y a que deux ou trois véhicules sur le parking.
La neige s’est déposée tout autour de nous et le sol est givré ! Il faut faire très attention car ça glisse énormément !


Une petite passerelle permet de rejoindre le point de vue, qui surplombe la route, un peu plus loin. On s’apprête à l’emprunter avec Eryn, mais ça glisse beaucoup trop. Elle dérape, c’est très désagréable pour elle. Sylvain l’a ramène au camion et nous nous rendons sur la plateforme, seulement tous les deux.
Nous sommes obligés de nous tenir à la barrière pour ne pas tomber. On avance tout doucement, bien que l’on soit pressé d’aller voir la vue sur la Trollstigen !
En chemin nous croisons un touriste qui vient d’Amsterdam. On discute un moment, il nous explique qu’il fait le tour de la Norvège en voiture et qu’il dort en toile de tente. Dire qu’on se plaignait de la pluie et du froid! On le plaint ! Il nous dit qu’il a trois sacs de couchages alors ça va. On se souhaite bonne continuation et on continu notre marche jusqu’au point de vue.


Ça y est nous y sommes ! On en a le souffle coupé ! La vue est impressionnante ! Nous sommes au dessus de la route que nous venons de monter ! Les virages se dessine sous nos yeux, ainsi que la cascade qui descend jusqu’en bas, en passant sous le petit pont que nous avons traversé. C’est vraiment impressionnant ! On l’a fait ! On a grimper l’échelle des trolls, enfin Alphonse la fait ! Nous on s’est contentés de se laisser traîner, mais quand même ! On y est. Sylvain savoure la vue mais son vertige refait surface. Il faut dire qu’on est sacrément haut et que les parois sont vitrées, alors c’est encore plus effrayant ! On reste longtemps, à regarder, prendre des photos et surtout à s’émerveiller. On voit notre ami Hollandais entamer la descente avec sa voiture. On dirait une petite voiture miniature lancée sur un circuit d’enfant vu d’ici.


En plus de la vue, qui est superbe,on savoure le silence ! Il n’y a que nous sur la plateforme. Autour de nous le paysage est sous la neige. On ne saurait pas dire quelle heure il est. C’est un instant suspendu dans le temps, on ne voudrait que jamais il ne s’arrête !
Mais nous devons rejoindre Geiranger, et il y à encore de la route. C’est avec une pointe de déception que nous rejoignons Alphonse.


Nous reprenons la route au milieu des montagne enneigées. C’est la première fois que nous voyons la neige en Norvège alors on est un peu comme des gosses !
Lorsque nous redescendons en altitude, la neige laisse place à la pluie, et le moment de magie se discipe. Nous laissant un merveilleux souvenir en mémoire, un de ceux qu’on n’oubliera jamais ! 

Nous arrivons à Geiranger par une petite route tortueuse, qui surplombe le fjord !
C’est une branche d’une quinzaine de kilomètres du Storfjord, l’un des plus long fjord de Norvège. Au fond du fjord se trouve le village de Geiranger. Il est inscrit avec le Nærøyfjord sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005 sous l’appellation de fjords de l’Ouest de la Norvège.
Nous nous rendons directement vers un point de vue qui nous permettra de surplomber le fjord et le village de Geiranger.

Sur place se trouve la « Queen’s chair » qui domine le fjord. C’est une chaise en bois montée sur un socle en pierre. Elle à été construite en hommage à la reine Sonja pour tout ce qu’elle a fait pour mettre cette région en lumière.
On a donc posé notre royal fessier sur la fameuse chaise pour admirer la vue.
Et même si la pluie avait recommencée de tomber, c’était un très bon moment !


Après ça, nous avons pris la route du retour. Nous ne sommes pas repassés par Trollstigen car c’était un peu plus long et que la route est plus dangereuse en descente. Nous avons tout de même mi presque 3h pour rejoindre notre demeure.
Nous sommes arrivés aux alentours de 18h30 et nous avons lancé le sèche linge ! Dans l’espoir de retrouver notre linge tout sec dans quelques heures.
Mais malheureusement, même trois heures après, le linge était chaud mais encore humide ! On a donc étendu la lessive un peu partout dans la maison, sur la cheminée, sur les chaises… décidément on est pas du tout fait pour les sèches linges ! On ne les aiment pas et ils nous le rendent bien !

Ce matin c’est le 14 octobre ! Et c’est mon anniversaire !!! J’ai eu le droit à une grosse léchouille d’eryn pour l’occasion ! Sylvain s’est contenté d’un gros bisous! Heureusement 😂


Miracle! Le linge a séché pendant la nuit ! On relance donc une deuxième machine !
Aujourd’hui on passe une journée tranquille. Sylvain trie et retouche ces photos, Eryn se prélasse sur le tapis et moi je bouquine sur le canapé! Dehors il pleut des cordes, on est bien au chaud à regarder les gouttes ruisseler contre les vitres.

Cet après midi nous sortons pour aller acheter un gâteau d’anniversaire. Comme il n’y a pas de pâtisserie ici, on se rabat sur une grande surface. On en fait trois avant de trouver notre bonheur ! Bon comme tout est écrit en norvègien, on se fit au visuel, et il a l’air bien bon! On aura le verdict ce soir. On aurait aimé avoir une petite goutte de champagne mais il faut aller dans un magasin spécialisé et c’est hors de prix ! Alors on se contente de deux bières chacun ! Et c’est déjà plus cher que le prix d’un pack en France !

Ni
On rentre avec tous nos achats et on se replonge dans nos activités ! Je reçoit un appel de Pascale, la maman de Sylvain pour me souhaiter un joyeux anniversaire. Ça fait plaisir de pouvoir se parler malgré les kilomètres.
J’ai hâte d’être ce soir, on a prévu de faire une visio en famille pour fêter mes 24ans tous ensemble !
À 19h, on se connecte sur Messenger et on lance la conversation.
C’est trop cool de voir tout le monde ! Nous ne sommes que deux alors c’est facile mais de l’autre côté de la caméra ils sont 14 à devoir se serrer pour qu’on les voit ! Ca fait du bien n’empêche, de voir tout le monde ! On trinque! Eux au champagne et à la Karmeliet nous à la 1664… C’est qu’ils nous donneraient presque envie de rentrer.. ^^
On a quand même hâte de revoir tout le monde en vrai !
La soirée se passe bien, on raconte nos aventures et on écoute les leurs.. ça fait du bien au moral de partager ce moment tous ensemble. J’ai même pu souffler mes bougies!
Nous avons manger notre gâteau norvègien, et il était très bon! On a bien fait de faire confiance à notre instinct !
Après plusieurs heures derrière la caméra, on se souhaite bonne nuit et on se dit à bientôt !
Nous allons nous coucher, pour notre derrière nuit dans un grand lit!
Demain nous retrouverons la banquette d’Alphonse.

Ce matin c’est le moral un peu dans les chaussettes que nous rangeons toutes nos affaires et que nous quittons la maison douillette pour retrouver notre bolide!On est très content de retrouver notre petit camion, ce n’est pas ça qui nous déprime ! C’est la pluie ! Elle ne cesse de tomber depuis pas loin de dix jours ! On ne s’en rend pas compte quand on est dans une maison au chaud. Mais lorsque l’on est sur la route ça tape un peu sur le système ! Car même quand la pluie se calme pour une heure ou deux, tout est trempé ! Les chemins de randonnées sont plein de boue et nos pieds s’enfonce dans l’herbe imbibé d’eau ! Ça empêche pas mal d’activités…

On prend donc la route pour aller voir un pont très ancien. Rien que le nom du pont nous a donné envie d’y aller ! Il s’appelle Kylling Bridge ce qui veut dire « pont poulet ». Ça n’est pas un énorme pont en forme de poulet.. mais il est très joli quand même ! Sa construction a commencée en 1913 et s’est terminée fin 1921. Le pont Kylling est probablement le pont ferroviaire le plus connu et le plus photographié de Norvège. Il est situé sur le chemin de fer de Raumabanen entre Dombås et Åndalsnes et est un exemple de travaux d’ingénierie et de construction impressionnants.

On est resté un moment à l’observer, puis la pluie nous a forcée à retourner dans le camion. Nous avons roulé encore un moment puis nous nous sommes arrêtés dans un joli coin au bord d’une rivière pour passer la soirée et la nuit. Demain nous allons visiter Måløy, l’un des port de pêche les plus importants du pays. En attendant on vous dit à bientôt pour la suite de notre épopée !

Les îles Lofoten

Voici le récit de nos aventures dans les îles Lofoten ou littéralement : le pied du lynx.

Ce matin en quittant notre forêt on a pris la direction d’un joli petit pont surplombant une rivière que j’avais repéré sur maps. J’ai trouvé une fonction, qui permet de faire sa propre carte en mémorisant tous les endroits que l’on veut visiter. J’ai donc commencé à « marquer » pleins d’endroits ! Il y a tellement de points en mémoire qu’on ne voit plus la carte dessous! Ce n’est plus qu’un enchaînement de petit point bleus ! En même temps, il y a toujours quelque chose à voir ici. Une cascade, un pont, un phare, une plage…


Alors ce matin c’était direction Swinging Bridge. On pensait juste aller prendre quelques photos, traverser ce fameux pont et reprendre la route pour un nouveau « point bleu ».
Nous nous sommes garés devant ce petit pont, et nous l’avons traversé. C’était en fait un pont en bois et en câbles. Quand j’ai posé le pied dessus j’ai tout de suite senti que ce n’était pas hyper stable ! Il fallait marcher bien au milieu du pont pour ne pas qu’il penche d’un côté ou de l’autre ! Heureusement il n’était pas très haut au dessus de la rivière ! Arrivés de l’autre côté de la rive on s’est rendu compte qu’un petit chemin de terre menait un peu plus loin. On s’est dit qu’on allait l’emprunter et voir ou il nous mène.


En fait le petit chemin de terre était le départ de la randonnée des trolls ! Un peu partout sur le chemin, il y avait des panneaux avec des photos de gens, qui avait l’air bien barrés et surtout bien marrants, déguisés en trolls ! Les photos étaient en noirs et blanc et donnaient l’impression d’avoir été prises dans les années 80. Chacune des photos étaient accompagnées d’un petit texte, en norvègien bien-sûr, dont nos portables n’ont réussi à faire une traduction qu’approximative.
Ça nous a bien fait marrer de s’imaginer une bande de norvègien en train de jouer au trolls dans la forêt ! On aurait bien aimé leur tomber dessus au détour d’un chemin mais malheureusement ils étaient bien cachés ! La balade s’est poursuivie durant deux bonnes heures. On a eu le temps de noyer nos pieds dans les passages boueux, de faire des photos et de trouver un petit mot laissé par une famille qui avait fait la randonnée quelques semaines avant nous, avant de regagner le camion.


Il était donc plus tard que nous l’avions prévu lorsque nous avons pris la route pour le prochain petit point bleu, Elgsnes coastal fort. Un lieu historique de la deuxième guerre mondiale, enfin ce qu’il en reste !
En réalité, quand on est arrivé on a pas du tout été voir les vestiges. On est allé directement sur la plage qui se trouvait un peu plus loin. On a bien fait, la vue était superbe ! Le ciel était clair, le soleil brillait et l’air était doux ! Un moment suspendu dans le temps, seules les mouettes et le bruits des vagues venaient interrompre le silence. On est resté un peu, on était bien. J’ai regardé sur mon portable quel était le point bleu qui se trouvait à proximité sur ma carte. Il s’agissait d’une randonnée à quelques kilomètres, sur les hauteurs. Il n’était que 16h alors on s’est dit qu’on avait le temps de la faire avant de trouver un spot pour la nuit.

Lorsque nous sommes arrivés sur le parking de la rando, un petit panneau rouge indiquait la direction à prendre. Sur ce panneau, était écrit   » Ti på topp » on s’est dit que le nom n’était pas très engageant mais que la rando serait peut être « top » quand même.
On a commencé à marcher, jusqu’à se retrouver au milieu d’une tourbière.. nos pieds se sont enfoncés dans l’eau boueuse sans que nous ne puissions rien y faire ! Tant pis, on a continué quand même en essayant de marcher sur les petites mottes d’herbe.

Après avoir traversé cette partie marécageuse, nous entamons la montée qui va jusqu’au sommet. C’est un peu raide par endroit et un peu boueux mais nous commençons déjà à avoir une jolie vue sur les montagnes au loin. Nous continuons notre ascension jusqu’à arriver au bord d’un lac de montagne. L’eau est cristalline. Au loin, on distingue le fjord et les montagnes. La vue est splendide et nous ne sommes pas encore arrivés en haut ! On gravit la dernière petite côté, et là… La vue s’offre à nous ! Nous surplombons le fjord. La vue panoramique sur les montagnes alentours, les fjords au milieu des montagnes et les petits villages de pêcheur au bord de l’eau est magnifique ! Nous prenons des photos mais rien ne vaut l’image perçue de nos yeux et la satisfaction d’une telle découverte après avoir gravit la montagne. On profite un peu du paysage et du calme qu’offre la nature avant de commencer à redescendre.

Il est déjà presque 18h et nous devons encore trouver un coin où passer la nuit. Heureusement nous arrivons à trouver un petit coin sympa pas très loin d’ici, à peine 5 min de route et nous sommes garés. Nous préparons à manger et nous prévoyons de passer la soirée dans le camion au chaud, devant un épisode de série ou à bouquiner. C’est à ce moment là, que nos portables nous préviennent que nous avons une chance de voir des aurores boréales ce soir ! Ni une ni deux, on sort les chaises pliantes, les plaids et le duvet et on installe notre petit poste d’observation !

En effet le ciel est strié de traînées blanches et nous savons que c’est comme cela que commence le ballet des aurores ! Nous attendons un moment et effectivement le ciel commence à s’agiter ! Les aurores dansent au dessus de nos têtes. Pour le moment elles ne sont pas encore colorés mais elles sont bien présente ! Il y en a le plein ciel! Il faudrait juste qu’elles se décident à devenirs vertes ! On les encourage un peu! On espère tellement que les couleurs explosent et que le ciel se transforme en tableau géant ! Après une bonne heure elles se décident enfin à se parer de leur belles couleurs! Le ciel est parsemé de rubans vert qui ondulent au dessus de nous ! Bien que les couleurs soient encore timides, le spectacle est saisissant ! J’espère encore avoir la chance de voir ça durant notre voyage et que les couleurs soient encore plus vives ! Après avoir passés deux heures dehors, on décide de rentrer se mettre au chaud dans notre lit. Les aurores semblent avoir décidé de faire de même. Il est l’heure d’aller dormir pour être en forme pour une nouvelle journée dans les Lofoten !

Aujourd’hui, au programme, encore une plage! A quelle kilomètres de notre spot, se trouve une petite embouchure, où une rivière se jette dans la mer. On peut s’approcher,sur les rochers, et regarder cette petite cascade d’eau douce qui descend en rafale dans la mer. C’est un endroit sympa où nous restons un petit moment avant de continuer notre route.

Prochaine destination, un phare! J’ai un peu la passion des phares, alors dès que je vois qu’il y en a un sur la carte, il faut qu’on aille le voir !
J’ai toujours aimé les phares, cette lumière directrice dans la nuit, le point de repère des bateaux, toujours bien campé, face à l’océan tantôt calme, tantôt déchaîné.
Celui là n’est pas très grand mais il est très joli! Noir et blanc avec son petit chapeau rouge. Ses couleurs contrastent avec les rochers et l’herbe bien verte de la colline. Encore une fois le paysage nous séduit. La plage est entourée par les montagnes, et les rochers semblent plonger dans l’eau glacée. L’eau est claire et scintillante sous le soleil. On aurait bien envie de piquer une tête si elle n’était pas si froide..
Tant pis, on se contentera de profiter de la vue, si le courage nous vient on plongera peut être dans la mer de Norvège avant la fin du voyage.. quoique.


On avance encore un peu plus loin sur la route, vers une autre plage, celle ci sans phare, mais toujours aussi jolie ! Le soleil descend lentement derrière les montagnes et nous offre une belle lumière dorée de fin d’après midi. Les rayons du soleil nous réchauffe le visage et l’air marin emplit nos narines. On est bien…
Encore une dizaine de kilomètres et nous nous arrêtons sur un spot tranquille suffisamment loin de la route pour ne pas être dérangés par le bruit des voitures. Nous sommes bien tranquille, à côté d’un pré de moutons, on entend le tintement de leur cloche.

Après une nuit passée en compagnie du troupeau de montons norvégien, nous continuons notre périple au coeur des îles Lofoten. Ce matin nous devons prendre le ferry pour nous rendre plus au sud des îles. La traversée dure environ 25 min, mais nous ne pouvons pas rester dans le camion comme la dernière fois. Nous montons donc à l’étage. Le vent dehors souffle assez fort aujourd’hui alors nous ne sortons pas sur le pont, nos doudounes sont resté dans le van. Après la courte traversée, nous rejoignons Alphonse qui nous mène jusqu’à une autre jolie plage des Lofoten puis jusqu’à notre coin où nous allons passer la nuit, sous la pluie..

Sur ce spot se trouve une cabane en bois et en tolle, qui doit être la depuis un bon moment.. Cette cabane à été meublée d’une grande table, d’un bar, d’un poêle à bois et est en fait un lieu de passage et de rencontre pour tous les voyageurs qui s’arrêtent dans les environs. C’est un lieu qui incite au partage, chacun peut laisser un mot dans le cahier qui est posé sur la table, ou un poème dans le bocal à poème accroché près de la fenêtre. Quand nous sommes entrés, la maisonnette était chargée d’objet de toute sorte, ayant appartenu à toute ces âmes vagabondes, qui le temps d’une soirée on décidées de se délester un peu de leur bagage, pour en faire profiter les prochains voyageurs. Il y avait de la nourriture, un parfum, des photos, des piles et une étagère pleines de livres. Des mots avaient été écrits au markeur sur les murs, des citations et des pensées positives ! Une douce atmosphère occupait les lieux. Une fois de retour au camion j’ai pensé à une citation de Guillaume Apollinaire que je pourrais écrire le lendemain sur le mur, c’était aussi le titre du livre que j’étais en train de lire  » Il est grand temps de rallumer les étoiles ».

Le lendemain matin, nous avons rangé toutes nos affaires, regarder notre itinéraire pour la journée et c’est seulement une fois sur la route que j’ai réalisée que j’avais oubliée de laisser cette petite trace de notre passage sur les murs de la cabane..
Dommage..

Nous roulons en direction de Svolvær, une petite ville censé être dynamique et réputée pour son joli port.
Sauf que, aujourd’hui nous sommes dimanche ! Nous avons remarqué que tout est fermé le dimanche, les boutiques, les musées, les restaurants, du coup, il n’y a pas grand chose à faire..
On tourne un peu dans la ville, on se balade le long du port. Seulement après s’être baladé 20 minutes, on en a déjà un peu marre.. on continue notre route, d’autre paysages nous attendent.


Nous partons pour Kabelvåg, il y a une randonnée à faire, j’ai lu qu’elle était bien réputée et pas trop technique. Lorsque l’on se gare sur le parking devant le sentier, il est plein à craquer ! Apparemment les norvégiens aiment bien partir en randonnée le dimanche !
On commence notre balade sur un sentier plat, bien indiqué, la vue sur le fjord derrière nous est très belle et nous sommes entourés de pleins de hautes montagnes, on se sent tout petits !
Au bout d’un moment le sentier s’arrête et il faut commencer à grimper ! Il y a des endroits où c’est un peu moins accessible et il faut se hisser sur de grosses pierres mais dans l’ensemble ça reste assez facile. Il n’a pas plu ces derniers jours alors la terre n’est pas trop boueuse.
Lorsque nous arrivons en haut, la vue est superbe ! Une vue à 360 degrés sur le fjord, d’où nous sommes venus, et sur un autre fjord de l’autre côté de la vallée. Par contre le vent souffle très fort d’ici, nous ne pouvons pas trop nous approcher du bord car le vent nous fait perdre l’équilibre. On profite un moment de la vue qui s’offre à nous avant de commencer à redescendre. Comme toujours la descente est plus compliquée.. j’ai toujours un peu peur de déraper et de tomber sur mon genou.. le chemin est pavé de pierre qui roule dès que nous posons le pied dessus, ce qui n’est pas pour me rassurer. Nous progressons doucement, et tout se passe bien! Nous voilà de nouveau sur le sentier qui nous ramène sur le parking. Il est trois heure moins dix, nous avons encore le temps de visiter la prochaine petite ville qui se trouve sur notre itinéraire avant de trouver un spot pour la nuit. 


Direction, Henningsvær, une petite ville pittoresque des Lofoten que nous allons découvrir aujourd’hui. Lorsque nous garons Alphonse sur le parking, nous remarquons un bâtiment avec le panneaux « Boutique, musée et café « . Après avoir coupé le moteur nous nous dirigeons donc vers cette petite maison rouge aux fenêtres blanches, comme la majeure partie des maison en Norvège, et nous entrons.
Dans la première pièce se trouve une boutique souvenir et le l’entrée pour le musée. La dame derrière le guichet nous demande si nous souhaitons visiter le musée. Ce n’était pas forcément prévu mais l’entrée n’est pas trop chère et l’endroit dégage une ambiance sympathique qui nous motive à en faire le tour. Nous commençons alors la visite des trois étages du musée.

Au premier étage, une exposition de tableaux réalistes ayant tous le même thème, les Lofoten. Des villages typiques, des plages et des paysages montagneux sous la neige, sont peints sur de grande toiles encadrées d’imposants cadres dorés. Les peintures sont très belles et très réalistes, on croirait pour certaines qu’il s’agit de photographies. Les paysages des Lofoten sont vraiment magnifiques, on comprends qu’ils aient inspirés de nombreux artistes!

Au deuxième étage, l’ambiance est complètement différente. Les tableaux représente des corps peints avec des couleurs très criardes,du rouge du bleu et du jaune principalement. Il y a aussi des statuette en verre coloré qui représente des corps très longs. Nous sommes moins sensible à cette exposition bien qu’elle reste originale.

Le troisième étage, ressemble plus au premier, les oeuvres ici tournent autour du monde de la pêche à travers les années dans les Lofoten. Il y a plusieurs photographies en noir et blanc, une barque en bois, des filets de pêche… La pièce en elle même est chaleureuse. Nous somme sous les toits, tout le mobilier est en bois et l’éclairage légèrement tamisé offre une atmosphère sereine et accueillante à l’espace. Nous prenons le temps de tout admirer puis nous quittons le musée.


Un peu plus loin, dans une ruelle nous voyons qui y a un bar/restaurant qui est ouvert ! Une chance de trouver un peu de vie un dimanche après midi! On se dit que ça pourrait être une bonne idée d’aller se boire une bière au chaud ! Nous entrons et nous allons nous asseoir à une table. La déco intérieure est super sympa et cosy ! Un poêle à bois règne au centre de la salle, tout le mobilier est en bois brut. Des bougies sont allumés sur toutes les tables, les banquettes sont agrémentée de coussin et de peaux de bête. Des photos de montagnes et des décorations en plumes sont accrochées au mur. C’est vraiment un bar du nord comme on peut se l’imaginer ! Nous savourons notre bière en discutant. Autour de nous, un joyeux brouhaha d’une langue dont nous ne saisissons aucun mot résonne. Nous sommes dimanche après midi, au chaud, une bière à la main, perdus au milieu les îles Lofoten, et nous sommes bien !


Il est presque 17h, comme il fait gris aujourd’hui la lumière commence à tomber. Nous nous résignons à quitter ce petit cocon chaleureux pour nous rendre au bout du village, au bord de la mer et aller voir le phare. Nous marchons un petit quart d’heure , entre les maisons et les petites boutiques qui pour l’heure, sont fermées. Nous grimpons sur les hauteurs du village, près des séchoirs à morue, ce n’est pas un mauvais jeu de mots.. 😉. Et nous arrivons à côté du phare, qui est tout petit et qui n’a pas vraiment de base, il est juste fixé sur un rocher.
C’est aussi ici que se trouve le stade de foot du village, en bout d’Ile, en bord de mer!
J’ai envoyé une photo à mon petit frère et ça la fait rire, il m’a dit  » faut pas tirer trop fort sinon le ballon fini à l’eau  » ! L’effet est encore plus impressionnant sur des photos vue du ciel !
Nous avons quitter Henningsvær et pris la direction d’un spot pour la nuit. La météo annonce des vents violents pour cette nuit alors nous devons trouver un coin abrité pour ne pas être dérangés.
On réussi à trouver un coin sympa et on s’installe pour la nuit !

Effectivement le vent à bien soufflé cette nuit et il a plu. Le bruit de la pluie n’était pas dérangeant, au contraire c’est reposant! Mais le bruit des bourrasques par contre nous a réveillé plusieurs fois. On a eu du mal à sortir du lit ce matin !


Aujourd’hui direction, la plage ! Une jolie plage de sable blanc encore une fois entourée de montagnes et de champs de moutons ! Ce matin il y a encore beaucoup de vent alors la mer est agitée ! On regarde le mouvement des vagues qui viennent s’écraser contre les rochers. Dès que le vent se met à souffler, le sable vole de partout. Eryn met sa tête entre des pâtes pour se protéger. Elle adore courir sur la plage mais elle déteste quand le sable lui vole après ! On en a plein nos chaussures.. on va encore en ramener plein dans le camion et en trouver partout pendant des jours ! Heureusement on a une balayette !


Maintenant nous roulons en direction d’un sentier de randonnée. Il y en a partout en Norvège ! C’est top parce que ça permet de découvrir des paysages qu’on ne soupçonne pas depuis la route ! On sait aussi que ça veut dire que nous allons faire chauffer les mollets ! Ici ça monte partout, tout le temps ! Pour avoir les meilleurs points de vue il faut prendre de la hauteur. Alors, c’est parti!
On commence à marcher sur le sentier, on traverse une forêt de sapin,ça sent bon! Le chemin commence à monter et comme il a beaucoup plu hier soir, il y a de la boue partout ! En quelques minutes nos chaussures sont minables, nos pieds trempés ! Tant pis, on continue ! On ne se décourage pas ! Le sol est glissant, il faut faire attention où on met les pieds. Il ne faut pas prendre appui n’importe où, au risque de se retrouver les quatre fers en l’air ! Le ruisseau coule au milieu du chemin, alors il faut essayer de le contourner. On met un pied dans la boue, l’autre dans l’eau.. on relativise, sa séchera ! À force de toujours s’enfoncer dans la boue on fini par en rigoler ! De toute façon, sali pour sali autant en rire ! C’est le côté positif des voyages, on apprend à relativiser. La randonnée prend plus de temps que prévu ? Tant pis, on est attendu nul part, on prend notre temps ! Nos chaussures sont mouillées ? On les fera sécher en roulant avec le chauffage ! On est tout rouge durant la montée ? Tant pis, il n’y a personne ! On est ensemble, dans la nature, on a tout ce qu’il nous faut, notre maison est toujours avec nous, on a notre chien, de l’eau dans la gourde ! Tout va bien !


Une fois arrivé sur le plat, de légères gouttes se font sentir.. alors au lieu de traverser la tourbière et de grimper sur la montagne en face, on grimpe directement sur celle qui se trouve le plus proche de nous. Elle est moins haute mais la vue doit quand même être sympa après la grimpette qu’on vient de faire !
On arrive donc au sommet, et pas manqué ! La vue est superbe ! En plus comme il fait de la petite pluie mais qu’il y a toujours du soleil, on a droit à un superbe arc en ciel ! Il se trouve juste en face de nous, dans la vallée! On le voit en entier, ses couleurs sont magnifiques, très vives ! Je n’avais jamais vu un aussi bel arc en ciel. Finalement, la pluie aussi a du bon ! Nous prenons le temps de profiter du paysage avant d’entamer la redescente.

Comme le chemin est boueux il ne faut pas aller trop vite et faire attention où l’on pose les pieds ! On arrive à l’endroit où il faut marcher sur les cailloux, ou l’eau ruisselle sous nos pieds. La pente est un peu raide et les pierres roulent sous nos pieds. On va doucement mais, là, patatras…
Je me lève une gamelle et ma jambe droite, qui à été opérée se plie sous moi.. Je pousse un cris de surprise et je vois à la tête de Sylvain qu’il a eu très peur! Eryn aussi d’ailleurs, elle vient vers moi en courant et elle me fait plein de léchouilles inquiètes ! J’ai eu très peur mais ma jambe n’a rien ! Je n’ai même pas mal, une chance ! Sylvain m’avoue qu’il a eu très peur car la jambe s’est pliée sur elle même et que ça n’était pas très rassurant ! Mais plus de peur que de mal, tout va bien !
Par contre maintenant je suis carrément moins rassurée. J’avance à l’allure d’un mollusque!


On arrive tant bien que mal à la fin du sentier pour rejoindre Alphonse ! Avant d’atteindre le parking, on voit sur notre droite un espace plat qui pourrait très bien convenir pour passer la soirée.
On gare Alphonse sur le spot qui est au dessus du parking donc à l’abri de la route !
D’où nous sommes, nous pouvons admirer un magnifique coucher de soleil derrière les montagnes ! Le ciel se teinte de belles couleurs rose et orange ! On dirait que l’horizon est en feu.

Le lendemain matin nous partons à la visite de la commune de Moskenes, c’est la partie la plus au sud des Lofoten, qui regroupe plusieurs petits villages de pêcheur, tels que Reine, Hamnøy et Å, que nous allons visiter aujourd’hui.
Les guides de voyages ne tarissent pas d’éloges sur ces bourgades et nous comprenons vite pourquoi. Une atmosphère apaisante se dégage de ces petits villages de pêches. La proximité de la mer offre un doux climat, bien que nous soyons dans le Nordland. Les petites maisons colorées au bord d’une eau turquoise et cristalline nous charment instantanément. Nous prenons alors tout notre temps pour flâner dans les rues et profiter des rayons du soleil qui percent parfois à travers les nuages. Tout ici invite à prendre son temps et à profiter du paysage. Nous passons la journée entre les différents hameaux de Moskenes. Aujourd’hui c’est notre dernier jour dans les Lofoten, nous partirons demain matin. Nous avons décidé de ne pas prendre le ferry. Bien qu’il nous permettrait de rejoindre Bodø plus rapidement et ainsi de ne pas refaire le chemin que nous avons déjà emprunter à l’aller. Les départs n’ont lieu que deux fois par jour, à 7h ou à 19h. En plus, le site est mal fichu alors on ne peut pas vraiment réserver de billet à l’avance ce qui veut dire qu’il faut arriver au moins une heure avant le départ sur les quais. La traversée dure 4h durant lesquelles Eryn doit rester seule dans le camion. Ça ne nous convient pas, on préfère aller à notre rythme, quitte à se rajouter des kilomètres. Désolé Alphonse mais tu ne vas pas pouvoir te reposer ! On compte sur toi pour nous ramener sur le continent !

Après avoir profiter un maximum des Lofoten, nous rejoignons notre dernier spot à dodo des îles! Demain soir nous dormirons vers Narvik, on aura attaqué la longue route qui nous ramenera vers Trondheim, point de départ pour notre virée vers les fjords de l’ouest !

Nous ne regrettons pas d’avoir modifié notre itinéraire. Les îles Lofoten et Tromsø, sont vraiment à voir pour quiconque souhaite visiter la Norvège ! Enfin, selon nous.. ☺️

À très bientôt pour la suite de nos aventures ! 

À la découverte de Tromsø

Une fois descendus du ferry, nous roulons encore quelques kilomètres avant d’arriver à notre coin pour la nuit, en bord de mer.
Le soleil s’est caché aujourd’hui et il a laissé place à la pluie et aux gros nuages!
Nous prenons la direction de Senja, une île un peu au sud de Tromsø et qui apparemment vaux le détour !
C’est notre avis aussi. Même si le temps est plutôt mauvais, il y a beaucoup de vent et il fait de la petite pluie.. Le paysage est magnifique ! Les hautes montagnes bordent la mer et le brouillard qui s’est levé ajoute un petit côté  » fin du monde ». On s’arrête de nombreuses fois sur la route pour prendre des photos. Il y a plusieurs points de vue aménagés en surplomb de la mer qui permettent de faire de super photos !
A un endroit il y a même une passerelle en bois qui mène jusqu’à la plage. C’est une plage entourée de rochers et délimitée par les montagnes. Le brouillard est épais, on ne distingue plus ou s’arrête la mer et ou commence le ciel ! On se croirait au bout du monde! On descend quand même du camion malgré le temps un peu pourris. Le vent nous fouette le visage et la pluie nous ruisselle dessus! On est trempés en 30 secondes ! Même si le paysage doit être encore plus beau sous le soleil avec l’eau turquoise et 10 degrés de plus, on est content quand même car cette atmosphère un peu lugubre nous plaît bien ! On se souviendra de notre passage sur l’île de Senja !
On remonte à bord de notre bolide, Eryn qui était restée à bord car elle déteste la pluie nous fait une petite léchouille.. et on repart !

Une fois arrivés sur notre spot en bord de mer, nous sommes restés coincés dans le camion.. et oui il pleut toujours !
Tant pis, on s’occupe autrement, on a plein de bouquins, des épisodes de séries sur nos portables et des jeux de société ! De quoi passer le temps !
Après deux heures passées dans le camion on remarque que la pluie s’est arrêtée! En plus le soleil ne va pas tarder de se coucher, c’est le moment d’aller faire un tour sur la plage !
Nous avons bien fait de sortir, le spectacle est magnifique !
La pluie s’est arrêtée, le soleil pointe son nez à l’horizon. Le ciel a pris une belle teinte rosée ! La plage est superbe ! On marche un moment le long de la plage, on laisse courir Eryn qui est bien contente que la pluie soit finie ! On profite des dernières lueurs du jour et on rentre préparer le repas et passer la soirée dans le camion.


Le lendemain matin, avant de partir, on refait un petit tour sur la plage, on profite du paysage avant de se remettre en route !
On roule quelques heures jusqu’à notre prochain spot.
On arrive aux alentours de 15h, on gare Alphonse sur ses cales et on va faire une balade. Eryn est contente, elle court partout. Nous on regarde partout, encore une fois le coin est superbe ! Des montagnes, des montagnes et encore des montagnes ! C’est vraiment un endroit sublime ! Les couleurs automnales ont recouvert la forêt, tout est rouge, jaune et orange !
On revient au camion et on installe nos transats face à la vue. Et quelle vue !
Nous sommes installés au bord d’un ravin qui domine une vaste forêt avec par-ci par là quelques points d’eau et en arrière-plan, les sommets enneigés ! A l’heure qu’il est la vallée qui s’étend sous nos pieds est déjà à l’ombre mais les sommets sont encore éclairés par le soleil. Nous restons face à ce spectacle jusqu’au coucher du soleil puis nous regagnons le camion car les températures baissent très vite le soir ! 

Le lendemain matin nous prenons la route pour Tromsø ! Nous sommes seulement à 45min de la ville ça ne sera pas très long.
Arrivé sur place on cherche une place pour se garer et regarder ce qu’il y a à faire autour de nous. Le musée Polaria est à 5min à pied, en avant !
Nous prenons nos tickets et nous commençons la visite! Un film est proposé dans une salle de projection, c’est une vidéo qui donne des explications sur le phénomène des aurores boréales. Ça nous motive encore plus à en voir de nouveau ! Nous sommes dans le nordland et en plus c’est la bonne période pour les apercevoir alors on espère avoir cette chance ! Dans la salle suivante plusieurs vidéos expliquent les conséquences du réchauffement climatique sur la banquise et donc sur les animaux vivant dans ces espaces, notamment l’ours polaire qui voit son habitat naturel se réduire de plus en plus ! Certaines photos des glaciers au fil des années font froids dans le dos.. une réalité bien cruelle qui est en train de se jouer!
La suite du musée est en fait un aquarium où l’on peut observer différents poissons et même des phoques ! On en apprend un peu plus sur ces animaux et leurs différentes espèces. Il y a un tunnel en verre qui permet de les observer dans leur bassin. On peut même monter au niveau de leur bassin pour les voir de plus près et assister à leur repas et une séance d’entraînement. On a donc pu profiter de ce moment privilégié.
Deux heures plus tard on ressort du musée, on est content de notre visite c’était très sympa et bien expliqué.

Je regarde sur maps quels sont les attractions que nous pourrions faire maintenant et je vois qu’à seulement quelques mètres il y a le musée des trolls !
Les commentaires sont très positifs et on est curieux de voir ce que ça peut donner ! On parcourt donc les quelques mètres qui nous séparent du musée et on entre !
Le guichetier est super amical, il nous explique que le musée est très récent, il est ouvert depuis début septembre. Il nous explique un peu comment ça marche, c’est une visite interactive. Il nous fournit donc une tablette tactile et nous dit que dès que l’on voit dans le musée une image qui correspond à celle qui est sur la tablette on appuie dessus et il devrait se passer quelque chose..
Curieux on commence la visite. Plusieurs panneaux indicatifs expliquent comment est née la légende des trolls en Norvège, les différents trolls qui existent, d’où ils viennent, leurs caractéristiques.. Des trolls géants sont peints sur les murs, et on en trouve un qui correspond à une image de la tablette, on appuie donc dessus et là, il s’anime ! Il se met à bouger et même à nous rugir dessus, apparemment on l’a dérangé…
La visite continue donc sur cette lancée et nous, un peu comme des gamins on est émerveillé de tout ! Les peintures et les animations sont super jolies! On n’est pas déçu d’être venu ! Lorsqu’on a fini le tour on retourne à l’entrée pour reposer la tablette.

Lorsqu’on nous sortons il est presque 15h, nous prenons la route pour rejoindre l’Airbnb que nous avons loué pour deux nuits.
Il n’y a pas trop de camping autour de Tromsø et nous avons besoin de faire une lessive et surtout, de prendre une bonne douche chaude ! On a donc décidé de se payer deux nuits dans une ferme ovine. Enfin pas vraiment dans la ferme.. dans une petite maison à côté 
On se perd un peu avant de trouver mais finalement on arrive à destination !
Le propriétaire nous accueille chaleureusement, nous fait faire le tour de notre logement pour deux nuits et nous laisse nous installer en nous disant que si on a besoin de lui, il habite la maison juste à côté !
On est tout content d’avoir toute une maison rien que pour nous pour deux jours ! En plus c’est spacieux et très joli et il y a une cheminée ! On installe un peu nos affaires et on lance une machine ! Après l’expérience de la dernière fois on sait que le séchage peut prendre longtemps.. on met donc notre linge à laver et je fonce sous la douche ! Enfin une bonne douche chaude ! Et sans limite de temps ! Dans la plupart des campings on ne peut utiliser l’eau chaude que pendant 4min ! Alors même si je ne reste pas des heures sous la douche non plus, je profite quand même de ce moment tant attendu !


On fait une flambée et on se pose sur le canapé ! C’est fou comme ça peut faire du bien de passer une soirée au coin du feu, à avoir bien chaud, et tout l’espace qu’on veut ! Même Eryn est toute contente de pouvoir tourner un peu comme elle veut dans la maison ! On passe une bonne soirée au chaud et on va se coucher dans un grand lit ! Le rêve !

Le lendemain matin, le temps n’est pas super, on va quand même se promener un peu dans la forêt autour de la maison mais on ne traîne pas trop. Je crois qu’on est trop content d’avoir une maison et on veut en profiter un peu !
On passe donc la journée à l’intérieur, Sylvain sur l’ordinateur à traiter et publier ses photos sur internet et moi dans le fauteuil, au coin du poêle à lire mon livre ! Journée en intérieur et farniente donc ! Eryn est vautrée sur le tapis, elle aussi elle s’offre une journée paresseuse.

Et voilà, aujourd’hui c’est déjà dimanche ! Ça veut dire que c’est le jour où l’on doit partir.. on range toutes nos affaires et on rend les clefs de notre demeure de location à son propriétaire !
On en a bien profité, notre linge est propre et sec ! Nous aussi ! Ce petit week end était très sympa et nous à permis de nous rebooster pour repartir sur les routes ! On a hâte de découvrir encore plein de choses !
Aujourd’hui on retourne faire un tour à Tromsø, j’ai repéré une activité que je voudrais faire, les cable cars.
En fait c’est un téléphérique qui nous fait monter sur une montagne et de là haut on peut voir tout Tromsø ! Le point de vue à l’air super sympa alors on s’est dit pourquoi pas ? Enfin Sylvain était un peu moins motivé, vu qu’il a le vertige ça le bottait clairement moins que moi… Mais il a quand même voulu essayer.

On se rend donc en direction de ce téléphérique pour acheter notre billet ! Vu que c’est quand même assez cher, on décide de ne prendre que l’aller et que pour le retour on le fera à pied. Le téléphérique arrive au bout que quelques minutes, nous sommes une dizaine à monter dedans. Sylvain n’ose pas trop regarder le vide mais ne ressens pas trop le vertige. Moi je trouve ça super sympa, et surtout je suis contente de ne pas avoir eu à monter à pied !
Lorsque l’on arrive en haut, la vue est imprenable ! Nous voyons toute la ville de Tromsø. On se rend compte que c’est quand même une grande ville, on a moins cette impression lorsque l’on est en bas. La ville est entourée par les montagnes et la mer, c’est vraiment une ville qui vaut le coup d’être visitée.

On profite un peu de la vue, on se balade un peu sur la montagne puis on se décide à redescendre. Il y a quand même 1200 marches qui nous séparent du parking! En plus ce sont de grosses pierres qui font office de marches donc elles sont très hautes ! Avec mon genou qui déconne encore un peu je me rends compte que j’ai tendance à forcer plus sur l’autre genou et que je ne suis pas en totale confiance. En plus, « l’escalier » est vraiment raide et en bordure de la montagne ce qui est aussi effrayant que fascinant ! La vue est superbe mais c’est tout de même un effort pour les genoux! Je sens que les jambes commencent à trembler. Aller encore 900 marches! Je suis quand même bien contente de ne pas être montée par là ! J’aurais été toute rouge et en sueur à 100 marches du départ !
Aller courage encore 500 marches ! Heureusement la vue est très belle ! On s’arrête parfois sur le bord pour laisser passer ceux qui montent ! Je les plains ils ne sont pas encore à la moitié !
Encore 300 marches ! C’est fou ce que ça tire dans les genoux ! Et dire qu’il y en a qui font ça en courant ! Faut être fou !
Encore 200 marches, olala vivement qu’on arrive, en plus j’ai un peu soif..
Aller les 100 dernières marches ! Un peu de courage!
Ça y est, on aperçoit Alphonse qui attend sagement sur le parking. On est content de l’avoir fait, c’était un chouette moment ! Par contre on ne sent plus nos jambes !
Aller on va aller faire quelques boutiques en centre-ville maintenant. Tromsø est une ville très touristique, pleine de boutiques attrape touriste, moi j’adore ça !
On fait un petit tour et on va s’acheter de quoi casser la croûte, c’est déjà presque 14h ! On s’assoit sur un banc pour manger et là on se fait envahir par une horde de pigeons affamés qui n’attendent que de finir nos miettes ! Il y en a une trentaine, on se croirait dans le début d’un film d’Hitchcock, c’est un poil flippant ! On finit de manger juste à temps car la pluie commence à tomber.
On retourne donc auprès d’Alphonse pour rejoindre notre coin pour la nuit.

Le lundi matin on met notre réveil car aujourd’hui nous avons rendez-vous à 10h chez le tatoueur ! Eh oui comme nous l’avions fait à New York nous avons décidé de nous faire tatouer ici pour avoir un souvenir indélébile de notre voyage ! Une sorte de petite tradition de voyage qui s’est installée !
Nous avons donc cherché un tatoueur bien recommandé et nous l’avons contacté pour prendre rendez-vous ! Une chance: il nous a donné rendez-vous dans les deux jours et c’est donc aujourd’hui !

Lorsque l’on arrive dans le salon de tatouage, on discute un moment avec lui et il nous demande d’où nous venons. On lui dit que nous sommes français, il nous dit qu’il connaît la France et nous demande d’où nous sommes exactement. On lui dit donc qu’on habite aux alentours de Lyon, la grande ville la plus proche de chez nous, pour qu’il se fasse une idée. Il nous dit  » Ah oui je connais,mais je connais mieux St Etienne ! »
On se regarde, on est aussi étonné l’un que l’autre ! On lui dit alors que c’est à côté de chez nous ! Qu’on a tous les deux déjà vécus à St Etienne mais que personne ne connait St Etienne en Norvège ! Il nous explique alors que son ex-femme habitait St Etienne et qu’il connait bien le salon de tatouage Shark’s tattoo! « Mais c’est là que j’ai fait la plupart de mes tatouages  » lui dis-je ! C’est fou comme le monde est petit !
Et nous voilà partis à discuter de St Etienne avec un tatoueur norvégien !
On a passé un super bon moment, et vécu une situation très improbable ! En plus nous sommes très contents de nos tatouages et avons récupéré grâce à lui quelques bonnes adresses en Norvège ! Il nous a même appris qu’un boulanger français était installé dans la rue juste en face !
Après notre séance de tatouage nous sommes donc allés nous acheter un croissant et un pain au chocolat ! Assis en terrasse avec le soleil et une bonne viennoiserie faite maison ! Que demander de plus ?
L’après-midi était déjà bien entamé, nous avions vu tout ce que nous voulions à Tromsø, nous avons donc fait nos au revoir à cette jolie ville et sommes repartis en direction du spot que nous avions laissé ce matin pour y passer la nuit.
Nous avons fait un détour par la plage pour profiter des rayons du soleil de l’après-midi en regardant les mouettes et nous avons regagné notre coin dans la forêt ! Le soir nous sommes restés dehors pour essayer d’apercevoir des aurores boréales mais nous n’avons pas pu voir grand chose.

Mardi matin nous avons pris notre temps avant de quitter notre spot, comme nous étions restés dehors jusqu’à une heure du matin la veille au soir,on en a profité pour faire la grasse matinée !
Nous avons repris la route vers 14h en direction des îles Lofoten avec un arrêt de prévu sur un joli spot pour la nuit.
Après une heure de route nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant que le tatoueur nous avait conseillé, pour goûter leur ragoût de renne. Le restaurant était en fait une sorte de cafétéria, nous avons donc choisi de goûter ce fameux ragoût ! Dès la première bouchée je me suis dit que c’est la dernière fois que je mangeais du renne. Ce n’est pas que ce ne soit pas bon, mais c’est trop fort. Je n’aime pas vraiment les viandes qui ont un goût trop fort comme certains gibiers. Je ne mange pas de sanglier ni de cerf, et bien le renne ressemble un peu à ce genre de viande. J’étais contente de goûter quelque chose de nouveau mais je ne renouvellerai pas l’expérience ! Nous avons repris la route et sommes arrivés à notre spot aux alentours de 18h.
Nous sommes partis explorer les environs puis nous sommes revenus vers le camion lorsque nos téléphones nous ont prévenu que  nous avions une chance de voir une aurore boréale ce soir ! Nous avons donc mis la table dehors pour manger en regardant le ciel, au cas où !


Nous avons passé bien deux heures dehors à regarder le ciel mais malheureusement les aurores boréales restaient bien blanches et ne semblaient pas vouloir prendre leurs belles couleurs vertes ! Nous avons attendu encore un moment , Sylvain enroulé dans son plaid et moi emmitouflé dans le duvet tel un asticot, dans l’espoir que les aurores se parent de leurs plus belles couleurs ! Nous avons bien fait d’attendre un peu car nous avons eu la chance de voir apparaître quelques aurores bien vertes ! Il était 00h passé et on était trop content de pouvoir en admirer après la déception de la veille ! Les lumières dansaient à nouveau au-dessus de nos têtes, nous faisant oublier un moment que nos pauvres petits pieds étaient en train de geler !
Tout contents du spectacle nous sommes allés nous coucher ! Des couleurs plein la tête !

Ce matin nous sommes partis tranquillement et on est arrivé au niveau des îles Lofoten vers 14h. On est allé se promener sur une plage superbe à l’eau très claire ! On a passé un moment à se balader dans ce joli paysage en marchant sur le sable et en profitant du soleil qui réchauffait nos épaules !
Avant de regagner le camion nous sommes tombés sur un couple de retraités français avec qui nous avons discuté un moment ! On à échangé nos impressions sur la Norvège et on a papoté jusque sur le parking pour rejoindre nos véhicules. Eux sont restés pour y passer la nuit et nous avons continué de rouler pour rejoindre notre spot.
On y est arrivé un peu avant 18h et on est allé faire un tour dans les environs. C’est un très joli coin dans la forêt et en nous baladant nous sommes tombés  sur une jolie cascade !
Par contre, comme c’est au bord de l’eau, il fait un peu froid ! Nous avons donc passé la soirée dans le camion à bouquiner.

Demain nous partons à la découverte des îles Lofoten ! La météo annonce du beau temps pour les jours qui viennent alors on va faire le tour des environs pour en prendre plein les yeux.

En attendant on vous partage quelques photos de Tromsø et de ces environs !
A très bientôt !

En route vers le nord

Lorsque nous arrivons vers Trondheim, on commence à comprendre pourquoi notre guide de voyage nous conseille de nous y arrêter. La ville de trouve au bord de la mer, entre les montagnes.. Le cadre est charmant ! Nous entrons dans la ville et on essaye de trouver une place proche de la cathédrale Nidaros car nous avons prévu de la visiter. Nous sommes vendredi et il est autour de 13h, la ville n’est pas surchargée et nous trouvons une place à proximité de la cathédrale. Une place payante bien sûr.. c’est un peu le défaut ici, toutes les places sont payantes et en plus elles sont très chères !

On se rend sur la place, déjà de l’extérieur la cathédrale est très imposante. L’énorme rosace que l’on devine de l’extérieur nous donne vraiment envie de rentrer pour voir les vitraux et l’architecture intérieure. Le bâtiment qui se trouve à côté fait office de snack, boutique souvenir et billetterie. On s’adresse donc à la vendeuse pour acheter nos deux tickets d’entrée. Sylvain commence à s’adresser à elle en anglais. Elle entend notre accent et demande d’où l’on vient. On lui répond que nous sommes français. Elle nous dit alors : »Oh et ou ça en France ? » Sylvain lui répond  » Saint Etienne, mais c’est fou vous parlez très bien français  » elle nous répond alors  » oui on parle bien le français à Grenoble  » 
Ça nous fait tout drôle d’entendre du français ! Elle nous explique qu’elle est originaire de Grenoble mais qu’elle habite la Norvège depuis 18 ans. Elle nous dit aussi que malheureusement la cathédrale est fermée aujourd’hui.. mais qu’elle sera de nouveau ouverte demain matin à partir de 9h.


Il est presque 14h maintenant, on décide de faire le tour de la ville, nous reviendrons demain pour la visite de la cathédrale. Trondheim est une grande ville, pleine de chose à visiter. On va donc faire un tour au musée militaire, pas trop notre style mais il est gratuit et juste à côté de la cathédrale donc on y va quand même. On continue notre petit tour, c’est une très belle ville, construite autour de l’eau.. les maisons sont toute en couleurs, il y a plein de petits ponts qui relient les ruelles entre elles. On flâne un peu dans les rues puis on retourne auprès d’Alphonse pour rejoindre notre spot pour la nuit.

Une chance il se trouve seulement à 15min de route. On arrive sur place, on se gare et on va faire une balade dans la forêt environnante pour dégourdir les pattes d’Eryn et lui faire sentir autre chose que les odeurs de la ville. Il y a un joli ruisseau, un petit pont.. c’est un petit coin idyllique pour passer la nuit !

De retour au camion on installe la table et les chaises et je monte pour ranger deux trois affaires quand un van arrive par la route et vient se garer un peu plus loin. Je continue de ranger un peu et j’entends Sylvain qui commence à discuter avec quelqu’un, en français ! C’est la journée où l’on croise des français aujourd’hui apparemment ! Je descend du camion et je vais le rejoindre. Il est en compagnie d’un couple avec leur enfant. On discute un moment, de la Norvège de ce qu’on y a vu, on est tous d’accord pour dire que c’est un pays magnifique ! On parle encore un moment mais le vent se lève et il commence à faire froid.

Le couple nous invite alors à venir prendre un verre avec eux ! C’est cool, ça fait du bien de croiser du monde et de discuter ! On monte dans leur van et la.. wouah ! Il est dernier cri! Tout est bien pensé ! Il y a plein de rangement ! Le lit est immense, il y a une salle de bain, WC et tout le confort ! Les sièges sont hyper confortable ! On s’assoit tous autour de la table et on boit un petit apéro ! C’est sympa, on se croirait vraiment à la maison ! On parle de voyage, se sont des voyageurs aguerris, ils sont sur les routes depuis plus d’un an! On se donne des conseils, on rigole.. quand tout à coup, Alex reçoit une notification de son application d’Aurore boréales qui lui annonce qu’il y a des chances d’en apercevoir ce soir !

Je regarde mon portable et j’ai reçu la même notification ! On est comme des fous!  À part Sylvain, aucun d’entre nous n’en avait vu auparavant !
Pour l’instant le ciel est encore trop clair mais on zieute quand même par les fenêtres en se disant que lorsqu’il fera nuit, on restera dehors pour les attendre!

On mange un morceau, on reste encore au chaud jusqu’à la tombée de la nuit.
Quand le ciel devient vraiment noir on décide de sortir et de voir ce qu’il se passe dehors..
Pour l’instant rien.. mais il y a dans le ciel des lignes claires qui ressemblent à des nuages mais qui d’après Sylvain pourrait être les prémices d’une aurore ! On va chercher les transats, des vestes supplémentaires et on attend.. quelques minutes plus tard, le ciel prend une teinte un peu verdâtre.. mais ? Serait-ce possible que l’application dise vrai? On espère tellement.. Nous ne sommes pas dans le nord du pays et on est qu’en septembre alors on ne pensait pas pouvoir admirer un tel spectacle.

Et pourtant.. voilà que le ciel s’illumine ! Sous nos yeux ébahis, des traînées vertes commencent à onduler dans le ciel. Au départ la couleur n’est pas très franche, mais plus les minutes s’écoulent et plus elles deviennent vertes ! Tout le ciel a présent est découpé par ses rubans de couleurs qui dansent rien que pour nous ! Mon rêve d’enfance est en train de se réaliser ! Il fait froid mais on s’en fou ! Rien ne peut venir gâcher ce moment d’exception. Ces lumières polaires apparaissent et disparaissent durant presque deux heures. Et nous, subjugués par ce spectacle, nous ne bougeons pas. Nous avons même réussi à immortaliser cet instant ! Nous pourrons regarder ces photos pour nous souvenir de ce moment même quand nous serons de retour chez nous.. bien que même sans ça, le souvenir de ce moment restera gravé dans nos mémoires !

Il est tard maintenant, il commence à faire vraiment froid, et le ciel semble avoir décidé de s’éteindre. Avant de tous aller se coucher dans nos van respectifs, on se tape dans les mains,et on se dit que c’était un signe ! On s’est retrouvé ici, tous ensemble pour un moment spécial ! C’est ça la magie des voyages !
On rejoint Alphonse et on prépare notre lit. Puis bien au chaud sous la couette on se fait la même réflexion. Il faut qu’on monte dans le nord ! On veut revoir ce spectacle et plus on monte au nord plus on a de chance de revivre ça ! Et peut être même de voir des aurores de couleurs différentes !Ce n’était pas prévu mais au fond pourquoi pas ? On aura peut être pas la chance de revivre ça un jour et on veut vivre cette aventure à fond!  Nos potes de spot nous on dit qu’ils allaient sur les îles Lofoten et l’idée nous plaît bien ! Demain on retourne à Trondheim pour voir la cathédrale et ensuite, on prend la route du nord !

Le lendemain matin, la tête pleine de projets, et après avoir fais nos au revoir à nos potes de spot, on prend la route pour Trondheim ! Bien décidé à visiter la cathédrale on essaye de se garer comme hier au plus près. Sauf qu’aujourd’hui, c’est samedi ! Il y a du monde et nous sommes obligé de nous garer plus loin. Tant pis, on rejoint la billetterie pour acheter notre ticket tant attendu. Arrivé devant, la vendeuse nous apprends qu’aujourd’hui c’est une journée spéciale et que pour l’occasion on célèbre plusieurs baptêmes et communions et que donc, la cathédrale est fermée aux visiteurs,mais qu’on peut revenir demain… On explique que c’était déjà ce qu’on avait prévu hier. Elle est désolée pour nous.. tant pis, quand ça veut pas ça veut pas c’est aussi ça les voyages, des contre temps..

On reste un peu dans Trondheim. Comme le temps devient froid je décide d’aller m’acheter une veste. Direction le centre commercial de la ville ! Comme c’est samedi, il est bondé ! Je trouve quand même une jolie veste, on mange un morceau et on sort au plus vite de cette marée humaine ! C’est fou comme la vue de la foule nous oppresse ! En tout cas ça nous conforte dans notre idée ! Direction le nord et ces grands espaces ! On remonte dans le camion et en route ! On roule deux bonnes heures et on rejoint notre spot pour la nuit !

Le lendemain on reprend la route. En regardant la météo on voit que les Lofoten sont sous la pluie durant toutes la semaine ou l’on comptait y aller.. c’est dommage de monter si haut pour trouver de la pluie. Finalement on décide de monter encore plus haut  direction Trømso ! Une ville dont on a beaucoup entendu parler et qui vaut apparemment vraiment le coup ! En plus il ne devrait pas pleuvoir quand on y arrivera !
Ni une ni deux la décision est prise ! On va à Trømso et on fera les Lofoten en redescendant, quand la pluie sera passée.!


On roule toute la journée en restant en contact avec nos potes français rencontrés un peu plus tôt. Ils ne sont pas loin derrière nous alors pourquoi ne pas se rejoindre au spot ce soir ?
On arrive au spot vers 17h, un endroit sublime avec vue sur un fjord et entouré de montagnes. On grimpe en haut de celle qui est le plus près de nous pour voir un peu le paysage d’en haut.. c’est superbe ! La vue d’en haut est juste magnifique ! On prend des photos et on redescend, quand le vent se lève là haut, il fait vraiment pas chaud..
Je me lance dans la préparation d’une compote de pomme, quand on voit se garer à côté d’Alphonse, nos potes de spot !
On est content de les voir ! On boit un coup et on partage le repas ensemble ! On fait quelques jeux puis on part tous se coucher. On a de la route à faire demain !

Le lendemain matin on se lève, on se prépare et on se dit au revoir. Nos chemins se séparent ici, ils partent vers l’ouest et nous montons en direction du nord. Peut être les recroiseront nous plus tard ?

La route vers le nord est magnifique ! Toujours plus surprenante, des forêts, des montagnes, la mer..
Le paysage qui nous entoure n’en fini pas de nous séduire !
Les montagnes qui se dessinent sont toujours plus hautes ! Leurs sommets dentelés nous émerveillent ! On se sent tout petit au milieu de tout ça ! Ça fait du bien parfois. De se sentir remis un peu à ça place ! La nature était la avant nous et elle le sera après nous.
Un panneau nous annonce que dans quelques kilomètres se trouve le centre polaire, qui marque la frontière invisible du cercle polaire ! Ça y est! Nous sommes à quelques kilomètres du cercle polaire ! Nous pourrons vraiment dire que nous sommes dans le grand nord !
On s’arrête pour voir à quoi ressemble ce centre ! C’est surtout une boutique de souvenirs mais le cadre est très sympa ! Par contre on ressent vraiment le froid polaire ! Il fait 4° 🥶🥶
Pour la peine on investi chaqu’un dans une écharpe !

Pour rejoindre le nord nous somme obligé de prendre un ferry. Ça fait drôle, la traversée ne dure que 25min alors on reste dans le camion. Pour une fois Alphonse avance sans forcer ! C’est étrange de sentir que l’on se déplace sans rien voir bouger! Les parois du bateau sont tellement hautes qu’on ne voit que le sommet des montagnes.
La traversée finie on retrouve la terre ferme. Encore une heure de route et nous serons arrivé à notre destination, à quelques kilomètres de Narvik.
Le spot se trouve juste au bord de la mer, un cadre plutôt sympathique pour passer la nuit !
Demain nous reprenons encore une fois la route pour la dernière étape avant de rejoindre le grand nord !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Le froid est du voyage !

Voilà quelques jours maintenant que nous roulons sur les routes de Norvège ! Quelques jours seulement et nous somme déjà séduit par ce pays !
Nous avons passé notre premier week end dans un camping pour nous reposer de toute cette route et faire notre lessive, étape qui c’est avéré compliquée 😂

En fait nous ne savions pas que le camping disposait d’un lave linge et d’un sèche linge ! On s’est donc lancé dans une lessive à la main avec le savon de Marseille, quand au bout de 5 min la propriétaire du camping nous a vu et nous a dit que si on voulait il y avait des machines à laver à disposition ^^ on s’est senti un peu con mais on a fini notre lessive à la main vu qu’on avait déjà commencé et on s’est dit qu’on ferait sécher le linge au sèche linge vu que le temps était humide et de la pluie était même prévue. On se rend donc tout content et confiant en direction du sèche linge ! On met tout notre linge dedans et la… Ben on se rend compte qu’on ne comprend rien ! Forcément tout est écrit en norvègien et autant dire que pas un mot ne ressemble au français ! On sort nos portable pour lancer le traducteur. Bon… On sélectionne  « très sec »,  même si on a un peu peur de se retrouver avec des pulls taille 10 ans mais bon… On attend près du sèche linge et 10min après la machine s’arrête et nous dit que c’est terminé! C’était rapide! On ouvre la porte et la.. trempé ! En même temps on avait lavé à la main donc autant dire que c’était pas super bien essoré! Bon on remet dedans on réessaye, plusieurs fois… Pas mieux ! On lance un autre programme, puis un autre.. on met le minuteur sur 40min… A peine plus sec qu’au départ mais encore bien, bien humide !

Comme on en a un peu marre on décide de faire sécher le linge au camion. On en étale un peu partout.. sur le mini étendage, sur la barre du store.. et on va se balader à la forteresse juste à côté. Bien sûr il se met à pleuvoir, l’air ambiant est très humide.. lorsque l’on revient on se demande si le linge n’est pas plus mouillé que lorsque l’on est parti.. Il est environ 18h30 on décide de mettre un peu du linge à l’intérieur.. il y en a partout.. c’est la pagaille quand la pluie se calme on ressort le linge bref ça dure un moment on se fait à manger, ça chauffe dans le camion donc on met les chaussettes pas loin de la gazinière pour qu’elle prenne un peu de chaleur ^^
La soirée et la nuit passe et le lendemain rebelote il pleut, le linge n’a pas séché et on doit partir dans quelques heures..
On prépare toute les affaires, on range tout pour reprendre la route et on met le reste du linge qui n’a pas séché dedans pour qu’il sèche pendant la route !
Au final on aura réussi à laver du linge, à le faire sécher « partiellement  » mais ça aura pris deux jours ! On s’est juré que la prochaine fois on utilisera une machine à laver histoire d’avoir au moins du linge essoré !


Après cet épisode tumultueux Alphonse nous a mené plus au nord ! Après quelques heures de route on se rapproche du coin que nous avions repéré pour la nuit ! On pensait en avoir pour 2h50 de route mais on a du en mettre pas loin de 4h30 voire plus.. le GPS nous a indiqué une route qui montait énormément, pour notre pauvre petit Alphonse se fut une épreuve ! Et qui plus est, cette route semblait mené dans un chemin privé au milieu d’une résidence.. comme on avait un peu peur de se pointer chez quelqu’un et de se faire gentiment envoyer balader on a préfère faire demi tour et trouver un autre itinéraire !


On a trouvé un autre itinéraire, mais alors, beaucoup plus long ! Et on a traversé deux « communes » accessibles uniquement après avoir payé un péage. Donc quelques heures et quelques NOK ( monnaie norvégienne) plus tard, nous voilà enfin arrivé au bord du très joli lac ou nous allons passer la nuit ! Le coin est magnifique donc le détour en valait la peine ! Bien-sûr qui dit nuit au bord d’un lac dit.. nuit très fraîche ! La température descend aussi vite que le soleil ! Pour la peine Eryn la toutounette à passé la nuit avec nous ! On était un peu à l’étroit mais les petons bien au chaud !
Le lendemain matin c’est dur dur de sortir de sous la couette, on resterait bien au lit, la porte ouverte, avec vue sur le lac..
L’atmosphère est calme, rien ne vient troubler la surface de l’eau.. il n’y a pas un bruit, le ciel est bleu ! On resterait bien plus longtemps mais on a de la route !

Aujourd’hui direction Lillehammer ! La ville qui a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1994. On prend la route et nous arrivons deux heures plus tard sur la place de Lillehammer. La ville est très jolie avec en son centre une très belle église et un très joli parc très arboré ! Notre objectif de la journée cependant se trouve sur les hauteurs. En effet le tremplin de ski qui à servit pour les jeux est toujours en service ! Il sert de base d’entraînement pour les skieurs ! On monte à pied jusque là haut ! Et ça grimpe.. mais on ne regrette pas d’avoir fait chauffer les mollets lorsque l’on arrive au pied du tremplin ! Ce qui est le plus impressionnant, c’est  la hauteur du tremplin ! On s’imagine aussi l’ambiance qu’il devait y avoir ici il y à pas loin de trente ans quand les gradins étaient pleins et qu’un skieur s’élançait sur la piste ! On reste un peu, on profite de la vue sur la ville et on fait le tour du site. Lorsque l’on prend la route qui redescend en ville on se fait la même réflexion, on irait bien se boire une bière  direction le centre ville et le bar recommandé sur notre guide ! On commande une pression et on se laisse même tenté par un casse croûte, bien copieux !
Il est environ 15h et le musée que nous voulions faire n’ouvre que demain ! On va donc faire quelques courses et on prend la route pour notre spot de ce soir !


Après une bonne soirée bien reposante et une bonne nuit de sommeil on retourne à Lillehammer pour faire la visite du musée en plein air que nous avions prévue ! Bonne nouvelle Eryn peut faire la visite avec nous !
La visite est super intéressante, c’est une reconstitution de la vie norvégienne depuis le moyen âge ! On s’y croirait. On se promène au milieu de maisons d’époques, d’écoles et de fermes de montagne ! Après deux heures de visite on quitte Lillehammer direction Ringebu et son église en bois debout. Une petite heure de route plus tard nous voilà devant cette belle église typique norvégienne.Ici les cimetières se trouvent autour de l’église ce qui ajoute un charme particulier au lieu. Comme le coin est très calme et sympathique on en profite pour casser la croûte sur une table de pique-nique devant l’église. Une fois bien rassasié nous reprenons la route pour une bonne heure avant d’atteindre notre spot pour la soirée.

Au bout de quelques kilomètres la route monte de plus en plus et notre petit Alphonse à bien du mal à grimper la côte ! On l’encourage en lui disant que c’est le meilleur des camions et qu’il aura le droit à une rasade d’huile en arrivant ! Les encouragements on l’air de fonctionner car il arrive tant bien que mal à gravir les derniers kilomètres de montée pour arriver enfin au plat! Et la… Se déroule devant nos yeux ébahis, un paysage de rêve ! Arrivé en haut du col, plus de forêts, les arbres disparaissent. La route s’étend sur des dizaines de kilomètres au milieu des montagnes, dans un paysage aride. On se croirait sur la route 66 mais en Norvège ! On ne s’attendait tellement pas à un tel paysage qu’on n’ose même plus dire un mot ! Seul la musique en fond sonore vient occuper l’espace. Alphonse aussi à l’air subjugué par le paysage car il ne ronfle plus, à moins que ce ne soit sa joie d’être enfin sur une route plate !


Le trajet continue comme ça durant 30 minutes et le paysage est toujours aussi impressionnant. On est presque déçu d’arriver à notre destination et de quitter la route ! Bien que depuis notre coin dodo nous ayons vu sur les montagnes c’est une autre sensation lorsque l’on est en mouvement au milieu du paysage.
On profites des derniers rayons du soleil car le froid se fait vite ressentir lorsque celui ci se couche ! Et ce soir il fait particulièrement froid. On se trouve sur les plateaux montagneux dans l’une des régions les plus froide du pays. Alors on rentre vite préparer à manger à l’intérieur et on passe la soirée avec les grosses chaussettes.

Cette nuit le froid nous a réveillé plusieurs fois. Même si la couette est super lorsque qu’on bouge et que l’air frais arrive à se faufiler on se rend vraiment compte que la température a chuté depuis le début du périple!
Le matin lorsque l’on sort de sous la couette et qu’on met le nez dehors on constate qu’il a gelé. Alphonse est tout frigorifié et il faut le faire chauffer longtemps avant de pouvoir partir !
Nous avons modifié notre programme pour la journée, on était censé partir pour Røros, une petite bourgade un peu plus au nord et y passer la journée. Mais lorsque nous avons vu les paysage et les montagnes qui nous entourent on s’est dit que l’on pouvait repousser notre départ pour Røros et que nous allions nous faire une petite rando!
Nous nous mettons donc en route et on retourne sur les plateaux que nous avons découvert hier soir. Il fait plus nuageux aujourd’hui alors l’impression n’est plus la même, le spectacle est toujours aussi fascinant mais les nuages sont bas et cachent les sommets de certaines montagnes.


Nous garons Alphonse et on se lance sur un sentier de randonnée balisé. C’est superbe ! Partout autour des montagnes et des couleurs automnales ! Tout est jaune, oranges et seul quelques tâches de lichens blanches viennent contraster ces couleurs chaudes ! On avance et on se dit que le point de vue doit être encore plus beau si on prend un peu de hauteur. On se lance donc dans l’ascension d’une petite montagne. Arrivé presque au sommet on voit que le brouillard s’est levé et que si l’on ne redescend pas rapidement nous ne verrons bientôt plus le sentier en bas. Comme on a un peu peur de se perdre on décide de redescendre maintenant avant que le brouillard ne descendre encore plus. Arriver en bas on se rend compte qu’on ne voit plus que la moitié de la petite montagne, on a bien fait de redescendre ! Tant pis on n’a pas pû atteindre la sommet mais de toute façon on n’aurait rien vu !


On retourne au camion et on prend la route en direction de Hjerkinn, ou se trouve un point de vue sur les montagnes. On avait prévu d’y aller et de dormir aux alentours avant de rejoindre Røros. On arrive sur le parking, qui est déjà bien occupé. Apparemment le coin attire pas mal de monde ! Il ne fait pas très chaud et le vent se lève! Tant pis on est motivé pour aller voir ce que ça donne là haut ! Le parcours pour arriver au point de vue fait 1.5 km, ce n’est pas bien long, mais alors qu’est ce que ça monte ! Sur les panneaux explicatifs il est écrit que si nous somme chanceux nous pourrions apercevoir des boeufs musqués ou des rennes ! On espère être chanceux…. (Mais ils resteront bien cachés … Dommage)


La côte est raide ça chauffe les mollets ! Je commence à comprendre pourquoi Alphonse ronfle dans les montées ! Par contre une fois arrivé en haut, on est vraiment pas déçu ! C’est magnifique ! On est entouré par les montagnes ! Les couleurs sont superbes, s’est à couper le souffle, le peu qu’il nous reste en tout cas ^^
En haut du sentier se trouve une espèce de grosse infrastructure en bois  et en verre. La structure se trouve au bord du précipice et on peut entrer à l’intérieur pour apprécier la vue assis à côté d’un poêle suspendu ! Des bancs sont creusés dans le bois, c’est une superbe architecture ! L’idée est vraiment bien ! On profite de la vue pendant un moment et on décide de ressortir et de monter un peu plus haut pour avoir une vue à 360° et faire des photos. En ressortant on se rend compte que le vent souffle fort et qu’il fait froid, et encore il n’est que quatre heure de l’après midi ! On prends des photos et on redescend sur le parking.

On se rend compte que si on passe la nuit sur les plateaux il va faire très froid et que la nuit que l’on vient de passer n’était déjà pas très reposante alors on décide de louer un Airbnb pour deux nuit à Røros pour se poser un peu ! On réserve un logement sur le site et on prend la route pour Røros. On fait un détour pour aller voir une église en bois debout, très jolie et très typique du coin et on arrive à notre petit logement dans la soirée. A peine entré on sent qu’il fait bon et qu’on va être bien ! Même Eryn notre toutounette est trop contente d’avoir de la place pour se tourner ! Dans notre T4 on voit bien qu’elle est parfois à l’étroit ! Tout le monde se réjouit donc de cette décision ! Surtout que cette nuit promet d’être froide!
On prend une bonne douche et on profite de la soirée pour se poser !


Le lendemain matin on part pour visiter Røros ! C’est une charmante petite ville aux maisons de couleurs, avec une rivière qui coule au milieu du village. On profite, on flâne, on va se boire une bonne bière locale! La journée est très sympa et on est content d’avoir encore une nuit à passer au chaud ! Ce soir on prépare l’itinéraire pour les semaines à venir et on range un peu le logement qu’il faudra quitter demain matin ! On profite de cuisiner debout et d’avoir de l’espace ! Eryn aussi, on voit bien qu’elle apprécie d’avoir une petite maison ! C’est une casanière ! Même si elle aime bien être en vadrouille et se balader elle aime aussi avoir son « chez soi ».
Nous on est content d’avoir fait cette halte mais on à hâte de voir tout ce qu’on a encore à découvrir dans notre maison à roulette !
Alphonse s’est bien reposé mais demain il va falloir qu’il reprenne la route ! Direction Trondheim !
A bientôt 😉

Arrivée en terre Viking

Après une première nuit très agréable en Suède nous continuons notre route afin de trouver un vétérinaire pour notre chienne.
En effet, les lois norvégienne demandent à chaque propriétaire de chien souhaitant passer la frontière de prendre rendez vous avec un vétérinaire afin de lui administrer un médicament contre le ténia.
Ce comprimé doit être pris au plus tard 5 jours avant l’arrivée en Norvège. Nous avons donc décidé de nous rapprocher d’un vétérinaire en Suède afin d’être sûr d’être dans les temps.

Nous trouvons donc l’adresse d’un vétérinaire mais arrivé devant le bâtiment, aucune réponse, on sonne mais personne ne vient.

On regagne donc le camion et on cherche une nouvelle adresse à quelques kilomètres.
Arrivé sur place on entre d’abord sans notre chien pour expliquer un peu ce dont on a besoin et si c’est possible de le faire ici.
Apparemment c’est tout à fait possible mais ça risque de prendre un peu de temps. Sylvain retourne donc chercher Eryn et moi je l’attend dans le camion car seul un accompagnant est autorisé par animal.

Au bout de quelques minutes, message de Sylvain, assez énervé qui m’explique que c’est impossible de faire prendre le comprimé a Eryn car une erreur a été faite en France par sa vétérinaire et le numéro de puce d’eryn ne correspond au numéro inscrit sur son passeport! Il faut donc lui créer un nouveau passeport et par la même occasion lui refaire un vaccin contre la rage étant donné que le premier a été enregistré sur son passeport mais que celui ci ne correspond pas à notre chien !
Plusieurs mauvaises nouvelles donc… Financement déjà c’est une dépense en plus, nous n’avions pas prévu de refaire vacciner notre chien, et c’est une injection inutile pour elle.. mais qui va quand même la fatiguer!

Voilà notre chienne est maintenant doublement vaccinée et elle a un beau passeport tout neuf ! On continue notre route plus au nord en direction de la Norvège. C’est le début de l’après midi et nous cherchons un petit coin sympa pas trop loin de la frontière pour pouvoir entrer en Norvège demain matin !

Encore une tâche qui s’avère compliquée, il y a pas mal de monde un peu partout, on a peur de déranger avec notre van et notre barda. On roule, on cherche, on se fatigue..
Finalement nous trouvons un joli coin, près d’un lac et entouré d’une forêt ! On gare Alphonse et on part faire le tour du lac ! Trois kilomètre et demi plus tard on est de retour auprès d’Alphonse qui attend bien sagement sur le parking.
On prépare à manger et on passe une soirée plus détendue que la journée qu’on vient de vivre, on relativise en espérant pourvoir rejoindre la Norvège comme prévu demain matin !

Le jour se lève sur la Suède, la lumière est belle, la brume flotte au dessus du lac et les rayons du soleil filtrent entre les branches. On petit dejeune et on part refaire un tour du lac, plus tranquillement, à la fraîche !

De retour au camion, on plie tout et on prend la route en direction de Halden, au nord de la frontière.
On stress un peu en arrivant vers les contrôles de passeport mais finalement tout se passe bien !
Les douaniers sont très cool, on passe la frontière sans problèmes!
Nous voilà enfin en Norvège ! Ce moment tant attendu arrive enfin ! On se regarde, on se sourit ! On est heureux d’être là, c’est le début de notre aventure norvégienne qui on l’espère sera pleine de belle surprise !
Maintenant on va rejoindre le camping qu’on avait repéré et on va se poser tranquillement, faire une lessive et prendre une vraie douche !

A bientôt pour la suite de nos aventures!

Coucher de soleil sur le lac
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer